NEC publie des modèles de conception pour des vaccins contre le SARS-CoV-2 utilisant sa technologie d’intelligence artificielle

NEC Corporation (NEC ; TOKYO : 6701) a annoncé aujourd’hui les résultats d’analyses d’initiatives utilisant des plateformes de prédiction basée sur l’IA pour concevoir des modèles pour des vaccins contre le SARS-CoV-2 qui pourraient générer de puissantes réponses des lymphocytes T dans la majorité de la population mondiale. Cette initiative des équipes scientifiques du groupe NEC visant à lutter contre la propagation du COVID-19 et à soutenir les efforts internationaux de développement de vaccins est dirigée par NEC OncoImmunity (NOI) en collaboration avec NEC Laboratories Europe (NLE). Ces plateformes de prédiction basée sur l’IA font appel à la technologie d’IA utilisée par NEC et NOI dans le développement de vaccins personnalisés à base de néoantigènes contre le cancer.

Au cours de l’analyse, publiée sur bioRxiv, l’équipe a analysé des milliers de séquences du virus SARS-CoV-2 (responsable du COVID-19) et identifié des épitopes (cibles vaccinales potentielles) pour les 100 allèles HLA les plus fréquents (diversité immunologique) dans la population mondiale.

L’analyse démontre les capacités importantes du groupe NEC à tirer parti de ses plateformes d’IA pour concevoir des modèles pour un vaccin qui serait sûr et efficace dans une population mondiale et pourrait cibler les souches divergentes actuelles et futures du virus SARS-CoV-2.

NEC publie maintenant cette recherche pour soutenir les progrès scientifiques dans le domaine et s’apprête à initier des partenariats pour poursuivre le développement d’un vaccin efficace ciblant la population mondiale.

« En tant qu’entreprise dont la mission est d’améliorer le bien-être de la société, NEC continuera de capitaliser sur la recherche et le développement qui maximisent les points forts de notre technologie d’IA pour prévenir la propagation de COVID-19. En collaboration avec des entreprises et des institutions du monde entier, notre objectif est de permettre aux gens de vivre leur vie quotidienne dans la plus grande sécurité possible », a déclaré Motoo Nishihara, vice-président exécutif et directeur de la technologie chez NEC.

« Adapter notre technologie NEC Immune Profiler de sa focalisation actuelle sur le cancer, pour la rendre rapidement applicable aux maladies infectieuses afin de contribuer à répondre à la menace du COVID-19, a été un travail passionnant. Il est encourageant de voir que notre plateforme d’IA et de bioinformatique peut concevoir des modèles de vaccin qui ont le potentiel d’induire une forte réponse immunitaire, ce qui peut non seulement protéger la population mondiale, mais aussi stimuler une réponse immunitaire à mémoire à long terme contre le SARS-CoV-2 et ses futures versions mutées », a déclaré Dr Trevor Clancy, directeur scientifique chez NEC OncoImmunity et auteur-ressource principal de l’article.

« Nous avons redéfini nos algorithmes conçus à l’origine pour prédire les réponses immunitaires de patients cancéreux individuels pour les adapter à de grandes populations cibles pour les maladies infectieuses. Démontrer maintenant que nos prédictions peuvent contribuer aux efforts mondiaux pour vaincre le COVID-19 est de la plus haute importance. Il s’agit d’une étape majeure dans le développement d’un vaccin efficace pour contenir le COVID-19 dans la population mondiale », a déclaré Dr Saverio Niccolini, directeur général de la division Plateforme science et systèmes de données chez NEC Laboratories Europe GmbH.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.