OnProcess dépasse toutes les prévisions financières pour l’exercice 2021-2022 et progresse dans son ambition circulaire

OnProcess Technology, un pionnier mondial en solutions pour chaînes d’approvisionnement de services circulaires, annonce les résultats de son exercice 2022 aux actionnaires, illustrant le succès dans les quatre piliers de la stratégie de l’entreprise, et définissant un axe accordant la priorité au numérique.

D’un point de vue financier, OnProcess présente un exercice très solide, terminant bien au-delà des perspectives de revenus et d’EBITDA. La société annonce également une croissance de 109% des revenus issus des clients existants, le taux de résiliation le plus bas depuis de nombreuses années, et un Net Promoter Score (NPS) en hausse à 57,6.

OnProcess a également confirmé la finalisation d’un important cycle d’investissements, qui seront utilisés pour renforcer la feuille de route des technologies et produits, et pour développer des capacités de ventes et marketing dans de nouveaux secteurs de marché.

OnProcess rappelle également le développement et le lancement de sa plateforme numérique phare, OnProcess Agora™, durant l’exercice, ainsi que la première application conçue dessus, Agora Recover™, qui vise à numériser le processus des retours, améliorer l’expérience client et les niveaux de satisfaction, et ouvrir la voie à des chaînes d’approvisionnement de services plus durables et circulaires. OnProcess Agora forme à présent la base de tous les nouveaux déploiements de clients et du nouveau cap fixé par la société en matière de numérisation: une approche transformationnelle qui applique non seulement l’efficience numérique aux processus client, mais aussi des moyens entièrement nouveaux d’exécuter ces processus et de fournir de nouvelles expériences aux clients finaux.

La société a également dévoilé certains de ces projets pour l’exercice 2022-2023, soulignant les produits en développement, ainsi que l’expansion dans de nouveaux segments de marché. Dans l’optique de stimuler ces innovations, la société a annoncé la nomination de son premier Chief Product Officer. Parmi les autres domaines clés pour l’exercice 2023 figurent la poursuite de l’adoption de la plateforme Agora pour les migrations de clients existants, ainsi que la croissance des nouveaux clients et des comptes. La société annonce en outre des investissements supplémentaires dans les talents, le renforcement de sa politique en matière de diversité, d’équité et d’inclusion (DEI) et de son engagement en faveur d’initiatives à responsabilité sociale avec des indicateurs de durabilité et d’économie circulaire, ainsi que pour ses clients.

« Je suis immensément fier de ce que l’équipe d’OnProcess a accompli cette année, et tiens à remercier tout le monde pour sa contribution à un exercice couronné de succès », déclare Oliver Lemanski, PDG d’OnProcess. « Nous avons dépassé chaque objectif fixé par notre stratégie transformationnelle, ainsi que toutes les prévisions financières, dans un contexte d’incertitude mondiale renouvelée en raison de la pandémie de Covid-19 et des défis liés à la chaîne d’approvisionnement. Il s’agit d’un exercice réussi sur tous les points, mais qui montre avant tout que notre voie stratégique d’un nouvel OnProcess axé sur le numérique est la bonne. »

À propos d’OnProcess Technology, Inc.

OnProcess propose des technologies et des services qui prennent en charge les chaînes d’approvisionnement mondiales de services circulaires. L’entreprise fournit des services gérés et une expertise en transformation numérique qui rationalisent les processus, maximisent la valeur vie client et améliorent les objectifs de durabilité de l’économie circulaire. OnProcess est un conseiller de confiance pour de nombreuses sociétés informatiques, de fabrication d’équipements de réseau, de technologie médicale, axées sur la technologie sans fil, de télécommunications et spécialisées en TI de premier plan opérant à l’échelle mondiale.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.