Selon une étude, plus de la moitié de la population mondiale utilisera des portefeuilles mobiles d’ici 2025

  • L’Asie du Sud-Est est la région à la croissance la plus rapide au monde pour les portefeuilles mobiles, avec un CAGR de 25,5 % et une croissance globale de 311 % au cours des cinq prochaines années
  • L’Amérique latine ainsi que l’Afrique/Moyen-Orient sont les deuxième et troisième régions à la croissance la plus rapide, devant s’étendre de 166 % et 147 % respectivement d’ici 2025
  • Entre 2020 et 2025, le nombre de portefeuilles mobiles totalisant plus de 1 milliard USD de transactions par an augmentera de 27 %, ce qui créera un défi croissant d’acceptation pour les commerçants

LONDRES, 08 juill. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) — Aujourd’hui, le plus grand rapport sur la croissance des portefeuilles mobiles jamais publié prévoit qu’une personne sur deux utilisera un portefeuille mobile d’ici 2025. À la fin de 2020, plus de 2,8 milliards de portefeuilles mobiles étaient utilisés. Ce nombre devrait augmenter de près de 74 % pour atteindre 4,8 milliards de portefeuilles mobiles utilisés d’ici à la fin de 2025, soit près de 60 % de la population mondiale. Les marchés à la croissance la plus rapide sont l’Asie du Sud-Est, l’Amérique latine et l’Afrique/Moyen-Orient, où les portefeuilles mobiles remplacent les espèces et les cartes pour des paiements numériques plus pratiques.

Boku, une entreprise de technologie financière à l’origine du premier réseau mondial de paiements mobiles de la planète, a publié son Mobile Wallets Report (rapport sur les portefeuilles mobiles) 2021 en partenariat avec le cabinet d’analyse de technologie numérique Juniper Research, qui fournit un aperçu de l’adoption et de l’utilisation de portefeuilles mobiles sur les principaux marchés à travers le monde. En 2019, les portefeuilles mobiles ont dépassé les cartes de crédit pour devenir le type de paiement le plus largement utilisé à l’échelle mondiale et le passage en ligne, stimulé par la pandémie, a accéléré l’adoption. L’utilisation des portefeuilles mobiles se développe rapidement à travers le monde, les marchés émergents ouvrant la voie.

Mobile Wallets in Use (in millions) by Region (2020-2025)
  2020 2025 CAGR
North America 184.7 275.4 8.3%
Latin America 227.3 605.7 21.7%
West Europe 200.1 331.9 10.7%
Central & East Europe 76.3 248.9 26.7%
Asia Pacific 1,343.40 1,541.40 2.8%
Indian Subcontinent 269.2 550.4 15.4%
Rest of Asia Pacific 179.7 520.7 23.7%
Africa & Middle East 322.9 798.2 19.8%
Global 2,803.70 4,872.70 11.7%

Principales conclusions

  • L’Asie du Sud-Est est la région à la croissance la plus rapide en matière de portefeuilles mobiles – l’utilisation de portefeuilles mobiles augmentera de 311 % entre 2020 et 2025, atteignant 439,7 millions de portefeuilles utilisés en Indonésie, en Malaisie, aux Philippines, à Singapour, en Thaïlande et au Viêt Nam contre 141,1 millions en 2020. L’essor du commerce électronique et la domination de super-applications telles que Grab et Gojek, en particulier sur les marchés comme les Philippines et l’Indonésie, stimulent l’adoption accélérée des portefeuilles mobiles.
  • La Chine atteint sa maturité tandis que le Japon, la Corée et Taïwan se préparent à une hyper-croissance – L’Extrême-Orient et la Chine restent la plus grande région au monde en matière de portefeuilles mobiles avec 1,34 milliard d’utilisateurs en 2020. La saturation du marché ralentit la croissance en Chine, avec un CAGR de 2,2 % seulement par an. Dans le même temps, les marchés tels que le Japon, la Corée et Taïwan continueront de voir l’adoption accélérée de portefeuilles mobiles avec une pénétration du marché de 98,4 % d’ici 2025.
  • L’Afrique et le Moyen-Orient constituent le deuxième plus grand marché des portefeuilles mobiles – Celui-ci devrait connaître une croissance de 147 % entre 2020 et 2025. Cela est motivé par une utilisation accrue des services d’argent mobile tels que M-Pesa, qui offrent de plus en plus de services supplémentaires tels que l’accès au commerce électronique.
  • La croissance en Amérique latine est amplifiée par le commerce électronique – Cette région devrait augmenter son utilisation de portefeuilles mobiles de 166 % entre 2020 et 2025. Longtemps freinée par la préférence des consommateurs pour les paiements en espèces et une pénétration comparativement plus basse des smartphones, cela change rapidement, et la croissance du commerce électronique dans la région amplifie l’utilisation de portefeuilles mobiles.
  • Une croissance lente en Europe occidentale et en Amérique du Nord – Avec une croissance de 65 % en Europe occidentale et de 50 % en Amérique du Nord d’ici 2025, ces régions connaîtront la plus faible croissance en matière de portefeuilles mobiles au cours des cinq prochaines années. Cependant, des marchés tels que le Royaume-Uni constatent un essor des portefeuilles mobiles basés sur des cartes en raison de l’adoption du paiement sans contact stimulée par la pandémie et de la transition vers les paiements sans espèces.

« Bien que les portefeuilles mobiles soient utilisés à l’échelle mondiale, nous constatons que deux types distincts sont utilisés aujourd’hui. Le premier, ce sont les portefeuilles mobiles basés sur des cartes, comme Apple Pay et Google Pay, qui offrent un moyen plus facile de payer avec les cartes que les gens possèdent déjà. L’autre, ce sont les portefeuilles mobiles à valeur stockée, comme AliPay et GrabPay, qui permettent aux consommateurs de réaliser des transactions avec de l’argent numérique et qui sont populaires sur les marchés émergents dont les secteurs de commerce électronique observent une croissance rapide », a déclaré Adam Lee, directeur des produits chez Boku. « Les marchés qui devraient se développer le plus rapidement sont ceux où les niveaux de pénétration des cartes sont les plus faibles, les portefeuilles à valeur stockée étant florissants. En Amérique du Nord et en Europe occidentale, dominées par les portefeuilles mobiles basés sur cartes, nous constatons la croissance la plus lente de l’adoption des portefeuilles mobiles, car la technologie n’offre qu’un avantage incrémentiel. »

« Nous constatons une bifurcation claire sur le marché entre les portefeuilles mobiles sur cartes sur les marchés développés et les portefeuilles mobiles à valeur stockée qui sont omniprésents en Asie et en croissance rapide sur tous les marchés émergents », a conclu M. Lee.

La croissance et la bifurcation de l’utilisation de portefeuilles mobiles représentent à la fois une opportunité et un défi pour les commerçants. Le nombre de portefeuilles mobiles totalisant plus de 1 milliard de dollars de transactions par an devrait augmenter de 27 %, passant de 54 portefeuilles en 2020 à 69 portefeuilles d’ici 2025. Cela offre une opportunité lucrative aux commerçants qui cherchent à acquérir de précieux clients, dont beaucoup utilisent uniquement des portefeuilles mobiles. Cependant, non seulement les consommateurs utilisent leurs portefeuilles mobiles davantage, mais ils utilisent davantage de portefeuilles mobiles chacun. Les consommateurs des marchés à forte croissance tels que l’Inde et l’Indonésie utilisent en moyenne 2,74 portefeuilles. Cela signifie que non seulement les commerçants doivent accepter les portefeuilles, mais ils doivent également garantir une large couverture sur chaque marché cible.

« Nous assistons à un changement de paradigme dans les paiements induits par les portefeuilles mobiles. Les portefeuilles mobiles ont abaissé l’obstacle à la réalisation de paiements numériques et, en parallèle, ont amené des milliards de nouveaux consommateurs vers le commerce électronique. Ces consommateurs ne sont pas en Amérique du Nord ou en Europe occidentale, ils se trouvent sur les marchés émergents, et bien qu’ils n’aient pas de carte de crédit, ils ont un très grand nombre de portefeuilles mobiles », a déclaré Jon Prideaux, PDG de Boku. « Pour les commerçants mondiaux, l’acceptation des paiements mobiles ne consiste pas à accepter un type de portefeuille mobile ou un autre, mais à s’assurer que les consommateurs sur tous les marchés disposent du choix requis en matière de types de paiement afin de monétiser les transactions. »

Pour télécharger le Mobile Wallets Report 2021, rendez-vous sur : https://boku.mobilewallet.report/

Des graphiques, des visualisations de données et d’autres ressources sont disponibles dans notre kit média ici.

Notes à l’intention des rédacteurs

Des ressources médiatiques supplémentaires, y compris des images, peuvent être téléchargées ici.

À propos de Boku

Boku Inc. (AIM : BOKU) est une entreprise de technologie financière à l’origine du premier réseau mondial de paiements mobiles de la planète. Avec 45 % des consommateurs mondiaux qui utilisent des méthodes de paiement mobiles pour acheter des marchandises en ligne, contre 18 % utilisant des cartes de crédit, l’avenir du commerce est avant tout mobile. La plateforme technologique de Boku aide les commerçants les plus exigeants au monde à attirer, convertir et fidéliser leurs clients à l’aide de paiements mobiles. En transformant l’infrastructure de paiement en une source d’avantage concurrentiel durable, Boku active en toute sécurité une gamme de nouveaux modèles commerciaux pour les marchands, de la vente groupée aux abonnements.

La plateforme de Boku est utilisée dans plus de 70 pays, avec plus d’un milliard de transactions vérifiées en 2020, contribuant à hauteur de 8,5 milliards de dollars à l’économie numérique. Les clients qui font confiance à Boku pour simplifier les inscriptions, acquérir de nouveaux utilisateurs payants et prévenir la fraude comprennent des leaders mondiaux comme Apple, DAZN, Facebook, Google, Microsoft, Netflix, PayPal, Sony, Spotify et Tencent.

Boku Inc. a été constituée en 2008 et a son siège social à Londres, au Royaume-Uni, avec des bureaux en Allemagne, au Brésil, en Chine, en Espagne, en Estonie, aux États-Unis, en France, en Inde, en Indonésie, au Japon, à Singapour, à Taïwan et au Viêt Nam.

Pour en savoir plus sur Boku, veuillez consulter le site : https://www.boku.com 

À propos de Juniper Research

Juniper Research fournit des services de recherche et d’analyse au secteur mondial des communications high-tech, proposant des conseils, des rapports d’analyste et des commentaires sur l’industrie.

Demandes de renseignements :

CCgroup Pour Boku, Inc.
États-Unis : Amanda Triest, Amanda.Triest@ccgrouppr.com
Royaume-Uni : Daniel Lowther, Daniel.Lowther@ccgrouppr.com, +44 774 763 6687

PRecious Communications pour Boku, Inc.
Singapour/ Asie : Clarence Lim, boku@preciouscomms.com

IFC Advisory Limited (RI et RP financières)
Tim Metcalfe / Graham Herring / Florence Chandler                                                
+44 (0)20 3934 6630