Press release

Softomotive annonce la nomination de Guy Berruyer, ancien PDG de Sage Group, au poste de président du conseil d’administration

0
Sponsorisé par businesswire

Softomotive,
un leader dans le domaine de l’automatisation robotisée des processus
(ARP), a annoncé la nomination de Guy Berruyer au poste de président du
conseil d’administration.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici :
https://www.businesswire.com/news/home/20190403005346/fr/

Guy Berruyer, photo credit Getty Images

Guy Berruyer, photo credit Getty Images

Fondée en 2005, la société Softomotive a été pionnière sur le marché de
l’ARP et compte aujourd’hui plus de 8 000 clients à travers le monde. En
septembre dernier, elle a annoncé un tour de financement de série A d’un
montant de 25 millions de dollars visant à contribuer au renforcement de
sa position forte et grandissante.

M. Berruyer, ancien DG de Sage Group, l’éditeur de logiciels de
comptabilité, a réussi à faire passer la société à un modèle de logiciel
sur abonnement. Il apporte son expérience non seulement d’ancien PDG
d’une société du FTSE-100 mais aussi de président du conseil
d’administration de l’éditeur de logiciels Linaro, de directeur de
Berger Levrault et de directeur non exécutif de Meggitt PLC.

Il est également conseiller principal chez Warburg Pincus LLC et ancien
membre du conseil à l’Université de Southampton.

« Le marché de l’ARP est véritablement une nouvelle frontière de
l’innovation et une opportunité de croissance. C’est un secteur vraiment
enthousiasmant », a déclaré M. Berruyer. Il a ajouté qu’il était
impressionné par les cofondateurs Marios Stavropoulos, PDG de
Softomotive, et Argyris Kaninis, chef des opérations.

M. Berruyer a affirmé : « Softomotive se transforme extrêmement
rapidement et un aspect de ma fonction de président du conseil
d’administration consiste à agir en qualité de mentor, je suis donc
impatient de partager mon expérience. »

M. Stavropoulos a déclaré : « L’approche traditionnelle de l’ARP ne
s’arrête pas là et nous la complétons en fournissant une approche
ascendante (« bottom-up ») que nous appelons approche
People1st de l’ARP.
Il s’agit d’une manière totalement
différente de déployer l’ARP, en mettant le pouvoir entre les mains de
l’utilisateur final. »

M. Kaninis a ajouté : « Softomotive a doublé ses effectifs au cours des
12 derniers mois et nous prévoyons de les doubler à nouveau dans l’année
à venir alors que nous continuons d’investir dans nos produits. Notre
siège social mondial reste à Londres mais nous avons renforcé notre
présence aux États-Unis avec notre siège social de New York, au One
World Trade Center, tout en continuant de développer notre présence en
Grèce et en Inde. Nous examinons par ailleurs de près la possibilité
d’ouvrir des bureaux en Europe continentale et dans la zone
Asie-Pacifique.

M. Stavropoulos a déclaré : « Nous nous réjouissons vraiment à l’idée de
travailler avec M. Berruyer. Nous vivons une période exaltante et il
apporte une vaste expérience dont nous pourrons profiter. »

À propos de Softomotive

Softomotive,
l'un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions d’automatisation
robotisée des processus (ARP), a acquis la confiance de plus de 8 000
entreprises à travers le monde. L’ARP – assistée ou non – est délivrée
grâce à une technologie ARP puissante et robuste pouvant être installée
sur un ordinateur de bureau ou utilisant un logiciel basé sur serveur
qui est rapide à déployer, facile à utiliser et qui procure le meilleur
rapport qualité-prix.

  • WinAutomation
    est le meilleur outil d’automatisation robotisée du poste de travail
    au monde, fournissant une plateforme puissante, robuste et facile à
    utiliser basée sur Windows pour construire des robots logiciels.
  • ProcessRobot
    est une plateforme ARP d’entreprise de premier plan incluant une
    sécurité et des contrôles de qualité professionnelle et offrant des
    liens avec les meilleures technologies d’IA.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.