The Open Group: les technologies de big data hybride développées dans le cadre d’un projet de recherche de l’Union européenne de 4,5 millions EUR entrent en phase finale d’évaluations industrielles

The Open Group, le consortium technologique indépendant des fournisseurs, et l’Université de York annoncent ce jour un partenariat avec un consortium européen d’organisations de recherche, développeurs logiciels, et utilisateurs de big data industriel. Ensemble, ils rendront le big data hybride accessible et facile à intégrer aux nouvelles applications et services grâce au développement de technologies de prochaine génération.

Avec le soutien de l’Union européenne, le projet TYPHON (Polyglot and Hybrid Persistence Architectures for Big Data Analytics) a déjà investi 4,5 millions EUR (5,3 millions USD) dans le développement de technologies avancées. Ce financement a permis la création rapide d’applications lançant des passerelles entre les nombreux formats et architectures utilisés pour stocker les données aujourd’hui. La plateforme intégrée est en cours de premiers déploiements dans des organisations majeures des secteurs télécoms, bancaires, automobiles et aérospatial, et largement disponible en source libre. En déployant les nouvelles technologies, les organisations sont en mesure d’optimiser la productivité de leurs architectes de données, de réduire les délais et coûts de développement, et de fournir de nouvelles applications et services tirant pleinement parti des centres de stockage du big data.

Les équipes de développement sont confrontées à d’importants défis pour garantir une conception cohérente des applications et services de big data hybride, ce qui passe nécessairement par la saisie de divers formats de stockage des données. Pour dépasser ces complexités, le projet TYPHON a mis au point un ensemble d’outils pour développer, interroger, faire évoluer, analyser et surveiller les multicentres de big data hybride. Ces multicentres sont dotés d’un grand nombre de technologies de stockage sous-jacentes, y compris des îlots relationnels, graphiques, basés sur des documents, en langage naturel et de big data.

David Lounsbury, responsable numérique, The Open Group, déclare: « Le projet TYPHON a rassemblé un éventail d’experts sectoriels ayant collaboré pour optimiser le processus chronophage de déploiement de solutions big data complexes. En connectant plusieurs formats de stockage différents, les nouvelles technologies permettent aux développeurs de fournir des applications capables d’employer efficacement les actifs big data au sein des organisations. The Open Group travaille de longue date au côté de l’Université de York sur des systèmes complexes. Ensemble, nous pouvons fournir l’expertise et l’orientation nécessaires pour faire progresser ces technologies jusqu’aux dernières évaluations industrielles. »

Les outils avancés fournissent aux développeurs de big data:

  • Des technologies pour concevoir des multicentres hybrides, prenant en compte les exigences de structure, disponibilité, découpage et cohérence des données de différents sous-groupes de données, et les ressources de déploiement disponibles
  • Des algorithmes novateurs pour transformer les modèles de multicentre hybride en des machines virtuelles optimisées préconfigurées pouvant être déployées sur une infrastructure nuagique
  • Un langage extensible de haut niveau pour l’interrogation et la modification des données stockées dans des multicentres hybrides, ainsi que des capacités pour traduire les requêtes de haut niveau en des requêtes natives efficientes
  • Un cadre de travail à haute performance pour la publication et le traitement de l’accès des données et l’actualisation des événements pour fournir un suivi en temps réel et des analyses prédictives
  • Des technologies pour faire progresser l’organisation et la distribution des données dans des multicentres hybrides, ainsi que des outils pour suivre l’utilisation des multicentres en vue d’une évolution optimale

Coordonné par The Open Group avec le soutien technique de l’Université de York, qui a dirigé les recherches avancées, le consortium TYPHON comprend:

  • Centrum Wiskunde & Informatica, Edge Hill University, University of L’Aquila, University of Namur: reconnus leaders dans leurs domaines respectifs de langages d’interrogation des données, de traitement du langage naturel, de langages de modélisation des données, et d’évolution des données hybrides
  • CLMS et SWAT Engineering: chefs de file des outils et services pour le développement d’applications du big data
  • ATB: un institut de recherche spécialisé dans les technologies de déploiement du big data
  • Alpha Bank, GMV, OTE, et Volkswagen: leaders dans leurs secteurs respectifs – bancaire, aérospatial, télécoms et automobile – qui entreprennent les évaluations finales des technologies du projet TYPHON dans leurs applications big data

« Avec la disponibilité des langages de modélisation, interrogation et déploiement TYPHON, et les outils de création, suivi et développement des nouveaux multicentres de big data hybride, les développeurs logiciels peuvent désormais créer rapidement des applications et systèmes de prochaine génération », déclare le professeur Dimitris Kolovos, Université de York. « En relevant des défis industriels clés, le projet TYPHON s’engage à garantir que les solutions big data hybrides soient conçues, assemblées et configurées de manière cohérente, permettant ainsi aux organisations de tirer pleinement parti du potentiel des données. »

Les progrès et innovations technologiques provenant du projet TYPHON, ainsi que les versions définitives des technologies en source libre, sont disponibles via le site du projet: www.typhon-project.org

Le projet TYPHON reçoit un financement du programme de recherche et d’innovation de l’Union européenne, Horizon 2020, une initiative destinée à stimuler la R&D européenne en matière de nouvelles technologies, applications et industries.

-FIN-

À propos de l’Open Group

The Open Group est un consortium international qui permet d’atteindre des objectifs commerciaux à l’aide de normes technologiques. Nos membres (plus de 800 organisations) se composent de clients, fournisseurs de systèmes et de solutions, distributeurs d’outils, intégrateurs, universitaires et consultants évoluant dans de nombreux secteurs. De plus amples informations sur The Open Group sont disponibles sur www.opengroup.org.

À propos de l’Université de York

Le département des Sciences informatiques de l’Université de York prépare ses étudiants à tous les niveaux de compétence grâce à une collaboration étroite avec l’industrie. La majorité des travaux de recherche entrepris a été reconnue pour son excellence internationale et se concentre sur sept domaines qui s’alignent sur nos atouts académiques afin de mieux relever les défis scientifiques, sociaux et environnementaux de notre époque. Nos équipes de recherche couvrent l’ensemble des disciplines universitaires et industrielles, en mettant un accent particulier sur la transformation des résultats de recherche en solutions concrètes pour l’industrie. Pour de plus amples renseignements sur l’Université de York, rendez-vous sur www.cs.york.ac.uk.

# # #

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.