Un nouveau sondage nous apprend qu’un quart des organisations canadiennes sont victimes d’une cyberattaque ayant pour thème la COVID-19

Le rapport annuel sur la cybersécurité de l’ACEI nous décrit le combat que doivent mener les organisations pendant la pandémie

OTTAWA, 06 oct. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) — L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) a publié aujourd’hui son Rapport sur la cybersécurité de 2020, dans lequel elle décrit la transformation constatée sur le paysage de la cybersécurité en raison de la pandémie de COVID-19.

On a sondé plus de 500 décideurs dans le domaine de la cybersécurité au Canada pour connaître la manière dont ils composent avec l’augmentation du nombre de cybermenaces.

La publication du rapport ce matin coïncide avec la participation de l’ACEI à MapleSEC — la plus récente conférence pratique consacrée à la cybersécurité au Canada.

Lire le rapport complet : https://www.cira.ca/fr/cybersecurity-report-2020

Faits importants

  • Un tiers des répondants ont déclaré que leur organisation avait été ciblée par une cyberattaque liée à la COVID-19 (c’est-à-dire une fausse application de suivi des contacts, un hameçonnage concernant les résultats d’un dépistage de la COVID-19, etc.).
  • Près de trois organisations sur 10 ont signalé une recrudescence des attaques depuis le début de la pandémie.
  • À peine plus de la moitié des organisations ont mis en place de nouvelles mesures de protection de la cybersécurité en réaction à la COVID-19.
  • Un quart des organisations ont connu une fuite de données des clients et/ou des employés au cours de la dernière année. Dans 38 % des cas, on ignore si tel a été le cas ou non.
  • Les organisations sont moins susceptibles d’aviser un organisme de réglementation d’une fuite de données, puisqu’à peine 36 % l’ont fait en 2020 comparativement à 58 % en 2019.
  • Moins d’organisations prévoient consacrer davantage de ressources humaines à la cybersécurité au cours des 12 prochains mois, alors qu’un tiers prévoient le faire, en baisse par rapport à 45 % en 2019.
  • Sept personnes sur 10 qu’on a interrogées sont préoccupées par le flux de données qui passent par des pays autres que le Canada.
  • Un tiers des répondants ont déclaré utiliser leurs appareils personnels pour le travail.

Citations de la direction
Notre recherche nous apprend que la COVID-19 a profondément transformé la cybersécurité. Le paysage des menaces a évolué, mais surtout, la pandémie a instauré un climat d’anxiété et d’incertitude que les cybervoleurs exploitent. Maintenant plus que jamais, la cybersécurité est un enjeu qu’aucune organisation ne peut ignorer.

– Jacques Latour, chef de la sécurité, ACEI

La pandémie a entraîné de nombreux changements qu’on attendait depuis longtemps au niveau de l’empreinte de cybersécurité des organisations. Le défi actuel consiste à faire en sorte que cette prise de conscience accrue se traduise par une culture de cybersécurité capable de traverser cette crise. Nous espérons que les organisations canadiennes continueront de faire preuve de vigilance et d’aider à trouver la solution à ce problème complexe.

– Dave Chiswell, V.-P. du développement, ACEI

Ressources additionnelles

À propos de l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet
L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) gère le domaine de premier niveau .CA au nom de l’ensemble de la population canadienne. De plus, l’ACEI conçoit des technologies et des services de cybersécurité qui contribuent à l’atteinte de son objectif, qui vise à bâtir un Internet de confiance pour les Canadiens. L’équipe de l’ACEI exploite un des domaines nationaux (ccTLD) dont la croissance est la plus rapide, un réseau DNS mondial à haute performance et une des solutions de registre d’arrière-plan les plus évoluées.

Personne-ressource pour les médias
Spencer Callaghan
Gestionnaire des communications, ACEI
spencer.callaghan@cira.ca
(613) 237-5335, poste 276