Press release

Une étude révèle des preuves accablantes indiquant que le daltonisme entrave l’apprentissage à l’école, rapporte EnChroma

0
Sponsorisé par businesswire

EnChroma, créateur de lunettes contre le daltonisme, a publié aujourd’hui les résultats d’une étude sans précédent, qui démontre clairement l’effet négatif de cette anomalie de la vision sur l’apprentissage de millions d’étudiants. Les chiffres donnent sérieusement à penser que les écoles ne sont pas en mesure d’identifier les élèves atteints de daltonisme et que les parents, éducateurs et le législateur doivent mieux soutenir ces élèves.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20211026005792/fr/

Standard Color Vision and Color Blind View @EnChroma

Standard Color Vision and Color Blind View @EnChroma

Au début de 2020, près de 1 000 personnes daltoniennes, y compris les parents d’enfants daltoniens, ont partagé leurs opinions sur l’impact de leur déficience de la vision des couleurs (MCV) sur leurs expériences d’apprentissage. Soixante-dix-huit pour cent ont déclaré qu’ils se sentaient souvent frustrés ou confus de ne pas pouvoir reconnaître les couleurs dans l’accomplissement des leurs activités et autres tâches scolaires. Une personne sur trois déclare que le daltonisme a affecté sa confiance en elle à l’école, et 30 % ont eu le sentiment d’être des mauvais élèves, avant de découvrir qu’ils étaient daltoniens.

Le manque de tests pour dépister le daltonisme dans les écoles est un facteur déterminant. Selon EnChroma, seuls 11 États américains sur 50 réalisent des tests de dépistage de la MCV. En conséquence, de nombreux étudiants ne réalisent pas qu’ils sont daltoniens. En fait, près de la moitié des personnes atteintes de daltonisme ont déclaré qu’elles n’avaient appris qu’elles étaient daltoniennes qu’après la 7ème, près d’une personne sur trois au lycée ou plus tard, et une sur cinq ne le découvre qu’après le lycée ou à l’université.

« Les preuves indiquant que le daltonisme crée des défis d’apprentissage pour les élèves daltoniens et que les parents, les éducateurs et les politiciens doivent de plus en plus mesurer toute l’importance de la prévalence de l’existence d’une déficience dans la perception des couleurs, et son impact, et agir, sont accablantes », a déclaré Erik Ritchie, PDG d’EnChroma. « Trop d’enfants poursuivent leurs études sans que l’élève, leurs parents ou enseignants ne sachent qu’ils sont daltoniens. Les tests pour dépister le daltonisme doivent devenir universels dans les écoles de tous les États et pays, et le matériel d’apprentissage doit être adapté pour accueillir et créer des règles du jeu équitables pour les étudiants atteints de MCV ».

Un homme sur 12 (8 %) et une femme sur 200 (0,5 %) sont daltoniens – 13 millions aux États-Unis, 30 millions en Europe et 350 millions dans le monde. Pour eux, comprendre des informations colorées à l’école, au travail et dans la vie quotidienne peut créer des obstacles. Alors que les personnes ayant une perception des couleurs dite « normale » identifient plus d’un million de nuances de couleurs, les daltoniens ne voient qu’environ 10 % des teintes et des nuances. Les confusions de couleurs les plus courantes incluent le vert et le jaune, le gris et le rose, le violet et le bleu et le rouge et le marron, au contraste terne et couleurs sourdes. Étant donné que 80 % des informations sont transmises visuellement, cela crée des problèmes pour les étudiants daltoniens.

De nombreuses universités renommées prévoient d’offrir des lunettes EnChroma aux étudiants daltoniens, que ces derniers pourront emprunter sur leurs campus, et d’éduquer le personnel à adapter le matériel pour un meilleur accueil des étudiants atteints de MCV. Parmi celles-ci figurent l’Université de Boston, l’Université d’État de la Caroline du Nord, l’Université Alfred et l’Université Francis Marion, auxquelles d’autres viendront bientôt s’ajouter.

Pour plus d’images sur la façon, dont les daltoniens perçoivent les couleurs, cliquez ici.

« Un enseignant a découvert que j’étais daltonien en CE2. Jusque-là, on me qualifiait souvent de « stupide » parce que je ne pouvais pas colorier correctement les couleurs fondamentales », a déclaré une personne interrogée, atteinte de daltonisme. Un autre a raconté : « Je n’ai pas pu passer les cours de chromatographie en chimie organique car je ne pouvais pas distinguer les couleurs avec précision. J’ai dû abandonner la classe et finalement changer de voie ».

Les grandes lignes de l’enquête EnChroma indiquent que :

  • Quatre élèves daltoniens sur dix essaient de se soustraire aux devoirs et tâches impliquant des couleurs, et près de la moitié s’intéressent à la peinture, au dessin, aux promenades dans la nature et visites de musées d'art
  • Plus d'une personne daltonienne sur trois déclare que les enseignants perdaient fréquemment patience face aux erreurs des élèves lorsque ceux-ci avaient du mal à comprendre les devoirs à base de couleur
  • Seul un parent sur quatre informe l’enseignant que leur enfant est daltonien, et seulement 20 % des enseignants adaptent les travaux scolaires pour accueillir les élèves atteints d’une déficience de la vision des couleurs
  • 81 % pensent que les enseignants devraient adapter le matériel pédagogique pour les élèves daltoniens
  • 87 % soutiennent l’obligation de test pour dépister les écoliers atteint de daltonisme
  • Un sur quatre a fait l’objet de taquineries de la part de ses camarades de classe ou enseignants en raison de son daltonisme
  • Deux parents sur trois s'inquiètent du daltonisme affectant l'éducation de leur enfant

EnChroma encourage les écoles à tester rapidement et facilement les élèves, en moins de deux minutes, pour déceler le daltonisme via notre test en ligne gratuit disponible ici et sur enchroma.com. Pour lire les commentaires des personnes sondées atteintes de daltonisme par rapport à leurs expériences d’apprentissage, cliquez ici.

Outil d'accessibilité des couleurs EnChroma

EnChroma est le principal défenseur de « l'accès aux couleurs » via le programme d'accessibilité aux couleurs d'EnChroma. Le programme aide les lieux publics, les écoles, les parcs nationaux, les bibliothèques, les musées et autres organisations à acheter et prêter des lunettes EnChroma aux étudiants et visiteurs atteints de daltonisme, pour les aider à effectuer les exercices/préparer une exposition impliquant certaines couleurs, liés à des divertissements et/ou expériences accessibles aux personnes souffrant de MCV. En plus d’un test gratuit pour détecter le daltonisme, EnChroma propose également aux écoles du matériel à partager avec les enseignants, les parents et les élèves pour les informer à propos du daltonisme, ses effets et comment aider les élèves qui en souffrent. EnChroma propose un programme similaire aux employeurs.

Les lunettes EnChroma sont conçues avec des filtres optiques spéciaux permettant aux daltoniens de voir l’étendue des couleurs de manière plus vive, claire et distincte. Une étude récente de l'Université de Californie à Davis et de l'Institut français de recherche sur les cellules souches et le cerveau de l'INSERM a démontré l'efficacité des lunettes EnChroma.

Supports visuels : Des photos de produits, images et GIF interactifs illustrant les défis d'apprentissage pour ceux qui ont une déficience de vision des couleurs peuvent être téléchargés ici. Le PDG d'EnChroma, les participants de l'enquête, les professeurs d’université et des écoles et parents sont disponibles pour des entretiens. Sur environ 1 000 personnes interrogées, près des trois quarts sont daltoniens (740). Les 247 autres sont des parents d'enfants daltoniens.

À propos d'EnChroma

Basée à Berkeley, en Californie, EnChroma produit des lunettes haute-technologie destinés aux personnes atteintes de daltonisme et souffrant d’une vision faible, ainsi que d'autres solutions liées à une mauvaise perception des couleurs, vendues en ligne et par l'intermédiaire de revendeurs agréés dans le monde entier. Inventées en 2010, les lunettes brevetées d'EnChroma combinent les dernières innovations de la neuroscience relatives à la perception des couleurs, et de lentilles pour améliorer la vie des personnes atteint de déficience visuelle des couleurs dans le monde. EnChroma a bénéficié de subvention de la part des Instituts américains de la santé publique (National Institutes of Health, NIH) dans le cadre du programme de recherche visant à soutenir l’innovation dans les PME/PMI (Small Business Innovation Research program, SBIR) L’entreprise a remporté le Prix « Tibbetts 2016 » de l’Administration américaine chargée des petites entreprises en reconnaissance de l'impact innovant de l'entreprise sur l'expérience humaine grâce à la technologie, et le Prix « Innovation Sciences de la vie 2020 » de l’Alliance de développement économique d'East Bay de la baie de San Francisco. Pour plus d'informations, veuillez contacter le 510-497-0048 ou rendez-vous sur le site enchroma.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.