Well Living Lab, Delos, Cushman & Wakefield et Hines s’alignent pour faire progresser les directives du Retour sur le lieu de travail en réponse à la pandémie du COVID-19

Le Well Living Lab, collaboration entre Delos et la Mayo Clinic dédiée à la recherche de l’impact de l’environnement intérieur sur la santé humaine, a annoncé aujourd’hui entreprendre un programme d’étude complet sur la conception et l’exploitation des espaces de travail pour contribuer à empêcher de propager les virus respiratoires. Ce travail inclura une recherche conduite en laboratoire, avec des applications et des interventions dans des bureaux d’entreprise aux États-Unis et à l’international.

Le Well Living Lab, situé à côté du campus de la Mayo Clinic à Rochester, Minnesota, utilisera son « living lab », espace de bureau configurable servant à générer des informations et à évaluer des technologies de réduction du risque de transmission des virus respiratoires dans les environnements de travail. Riche en sensorique et hautement configurable, le lab simulera divers environnements intérieurs. Cushman & Wakefield apportera son expertise dans le domaine des stratégies et des pratiques conceptuelles sur le lieu de travail, y compris les protocoles destinés à respecter les politiques de distanciation physique et autres concepts du retour au bureau. Delos apportera son expertise dans le domaine des stratégies de filtration de l’air pour limiter la concentration de particules, des protocoles d’hygiène des surfaces, des algorithmes destinés à remédier aux préoccupations environnementales des espaces intérieurs, et des logiciels, pour inciter les occupants à adopter les changements comportementaux indispensables au soutien d’environnements sains. Hines partagera les enseignements tirés au cours de ses six décennies d’existence dans le domaine de l’immobilier novateur et favorable au développement durable, en mettant à contribution le leadership éclairé et l’expertise gestionnaire d’un grand nombre des principaux dirigeants de l’entreprise, dotés de connaissances étendues en développement, ingénierie, innovation et gestion immobilière dans diverses catégories de produits.

« Nous savons que les bâtiments ont un énorme impact sur notre santé et notre bien-être, et le rôle des espaces intérieurs est maintenant devenu plus important que jamais », a déclaré Paul Scialla, fondateur et PDG de Delos. « Tandis que nous envisageons de rouvrir nos bureaux dans le sillage du COVID-19, il est essentiel d’adopter une approche fondée sur des éléments probants pour rendre nos espaces de travail plus sûr lorsque nous les regagnerons. Nous nous réjouissons de pouvoir étendre la recherche pionnière du Well Living Lab, qui se situe à l’intersection des sciences de la santé, du bâtiment, et du comportement, sur le terrain, avec des organisations de premier plan telles que Cushman & Wakefield et Hines. »

Pour faire avancer les directives relatives au retour au travail, le Well Living Lab exploitera ses capacités d’étude sur le terrain pour des interventions dans les bureaux de Cushman & Wakefield et de Hine, et au siège social mondial de Delos à New York. Hines détient un portefeuille gestionnaire mondial comptant plus de 500 biens immobiliers et identifie actuellement des sites, bâtiments et espaces de travail qui complèteront et galvaniseront cette recherche. Collectivement, les informations rassemblées, provenant de tous les sites participants, seront agrégées pour informer l’avancement continu des directives. L’étude prévoit également d’inclure la participation d’autres sites d’entreprises qui louent ou possèdent des locaux.

« Nous sommes impatients d’entamer cette collaboration continue avec Delos et le Well Living Lab et de travailler ensemble pour promouvoir un espace de travail sûr lors de la réouverture des bureaux », a fait savoir Brett White, président exécutif et PDG de Cushman & Wakefield. « Nous avons l’intention de présenter des études scientifiques, basées sur des éléments probants, dans le cadre de notre innovation de produits continue tandis que nous aidons nos clients à se préparer à la prochaine reprise d’activité. »

Jeff Hines, PDG de Hines, a ajouté : « Nos collaborateurs sont des pionniers de la création de l’immobilier progressif qui fait évoluer l’environnement bâti ; rejoindre cet effort est donc pour nous une manière toute naturelle de payer notre dû, tout en continuant d’anticiper et de satisfaire les besoins des locataires, clients et investisseurs. »

Les chercheurs du Well Living Lab évalueront les manières d’optimiser l’efficacité de la réduction de concentration de particules atmosphériques, de la décontamination des surfaces, des schémas comportementaux de distanciation physique, des protocoles d’entrée dans les bâtiments tels que le dépistage par caméra thermique, ains que la performance, la résilience émotionnelle, et la satisfaction des employés. Les spécialistes de Delos en matière de santé, bâtiment et comportement fourniront des conseils tout au long de l’étude. Le cadre de découverte, de transposition et d’application du Well Living Lab, adapté à partir de l’approche de recherche de la Mayo Clinic, transfèrera les constatations obtenues pour les appliquer dans des conditions réelles et impacter des vies.

« Nos clients s’intéressent vivement au déploiement de nouvelles stratégies sur le lieu de travail alignées sur la science, au premier plan de la lutte contre le COVID-19 », a précisé Despina Katsikakis, directrice de la Performance professionnelle sur le lieu de travail, Cushman & Wakefield. « Nous sommes ravis d’étendre notre prototype de bureau de six (6) pieds (environ 1m80) en le soumettant à d’autres tests dans des domaines tels que les technologies avancées de filtration de l’air et d’hygiène des surfaces. »

Depuis 2016, le Well Living Lab a rassemblé des organisations d’alliance leaders pour étudier la convergence des sciences du bâtiment et des sciences de la santé. Cela inclut l’International WELL Building Institute (IWBI), société d’intérêt public et membre de l’alliance Well Living Lab. L’IWBI a créé un groupe de travail COVID-19 en mars 2020 pour promouvoir le rôle des bâtiments aux fins de protéger et renforcer la santé. Plus de 450 experts en santé publique, virologistes, agents gouvernementaux, universitaires, et chefs d’entreprise, ainsi que des architectes, designers, experts en bâtiment et en immobilier, collaborent sur des principes de prévention et préparation, de résilience et de reprise d’activité en lien avec la création de lieux de travail plus sûrs et plus favorables à la santé, en ce qui concerne à la fois les espaces physiques et les politiques et protocoles qui appuient globalement la santé des employés. Les membres du groupe de travail comprennent le 17è Surgeon General (directeur du service de santé publique) des États-Unis : Richard Carmona ; le membre du Conseil consultatif scientifique du Well Living Lab et éminent professeur à UCLA, Fielding School of Public Health et Geffen School of Medicine : le Dr Jonathan Fielding ; le professeur adjoint, Évaluation de l’exposition, et directeur du programme Healthy Buildings à Harvard T.H. Chan School of Public Health : Joseph Allen ; l’ancienne présidente et PDG de la Robert Wood Johnson Foundation et éminente professeure, Santé de la population et Équité en matière de santé, à la University of Pennsylvania : le Dr Risa Lavizzo-Mourey ; la directrice de la Performance professionnelle sur le lieu de travail chez Cushman & Wakefield : Despina Katsikakis ; le responsable du Développement durable mondial chez Hines : Adam Slakman ; l’ancien directeur général du Chinese Center for Disease Control & Prevention et éminent professeur au Center for Healthy Cities, Institute for China Sustainable Urbanization, Tsinghua University : Wang Yu, M.D., PhD. Les informations et conclusions de ce groupe de travail informeront la recherche continue menée par le Well Living Lab, et l’IWBI évaluera les constatations de la plateforme de recherche pour continuer de faire évoluer le WELL Building Standard (norme de construction WELL).

« Le Well Living Lab est positionné de manière unique pour réunir l’expertise et les technologies des sciences du bâtiment et des sciences de la santé afin de générer des découvertes et de les diffuser » a souligné Dr Veronique Roger, directrice de la Recherche du Well Living Lab et cardiologue à la Mayo Clinic. « Ces connaissances contribueront à préparer le monde à entrer dans des environnements sûrs post COVID-19 dans un cadre de bureau et dans d’autres contextes. »

À propos du Well Living Lab

Le Well Living Lab, collaboration entre Delos et la Mayo Clinic, s’applique à identifier comment les environnements intérieurs impactent la santé et le bien-être des êtres humains. Le laboratoire effectue des recherches scientifiques avec des sujets humains en simulant un environnement réel et communique des constatations pratiques qui peuvent être appliquées pour améliorer les espaces intérieurs où les personnes passent environ 90 % de leur temps. Il occupe un espace de 5 500 pieds carrés (environ 510 mètres carrés), riche en sensorique et reconfigurable, dans le centre-ville de Rochester, Minnesota. Pour en savoir plus, visitez welllivinglab.com

À propos de Delos

Delos est une société immobilière et technologique du bien-être, dont la mission est d’être le principal catalyseur mondial pour améliorer la santé et le bien-être des personnes en améliorant les environnements intérieurs où ils vivent, travaillent, dorment et jouent. Informée par plus de sept ans de recherche et d’analyse rigoureuse axées sur les impacts de la santé environnementale sur les personnes, Delos et ses filiales offrent un ensemble de technologies et de solutions basées sur des éléments probants pour l’environnement construit. Delos a créé l’International WELL Building Institute et le WELL Building Standard, norme d’excellence pour les bâtiments, espaces intérieurs et communautés qui cherchent à mettre en œuvre, valider et mesurer les caractéristiques qui soutiennent et favorisent la santé et le bien-être des êtres humains. L’International WELL Building Institute administre et poursuit de développement de WELL et encourage l’adoption par le marché. Les enregistrements en vertu du WELL Building Standard dépassent 4 100 projets dans 59 pays totalisant plus de 530 millions de pieds carrés (plus de 49 millions de mètres carrés). Delos a collaboré avec la Mayo Clinic pour créer le Well Living Lab, centre de recherche scientifique exclusivement centré sur l’être humain qui vise à comprendre l’interaction entre la santé-bien-être et les environnements intérieurs. Le Comité consultatif de la société comprend des professionnels de renom dans le domaine de l’immobilier, des soins de santé, de la politique gouvernementale et du développement durable, y compris le 17è Surgeon General des États-Unis : Richard Carmona, le Dr Jonathan Fielding d’UCLA, la sommité du bien-être : Deepak Chopra, et le défenseur du développement durable : Leonardo DiCaprio. Pour en savoir plus sur Delos, veuillez consulter www.delos.com.

À propos de Cushman & Wakefield

Cushman & Wakefield (NYSE : CWK) est une importante agence mondiale de services immobiliers, qui offre une valeur d’exception au profit des locataires et propriétaires de biens immobiliers. Cushman & Wakefield figure parmi les plus grandes agences de services immobiliers, avec environ 53 000 employés et 400 bureaux répartis dans 60 pays. En 2019, l’agence a réalisé un chiffre d’affaires de 8,8 milliards USD sur un ensemble de services de base dans le domaine de la gestion de biens immobiliers, d’installations et de projets, et en matière de location-bail, de marchés de capitaux, d’évaluation et autres services. Pour en savoir plus, visitez www.cushmanwakefield.com ou suivez@CushWake sur Twitter.

À propos de Hines

Hines est une société privée d’investissement immobilier fondée en 1957, présente dans 205 villes et 24 pays. Hines a des actifs gérés d’environ 133,3 milliards USD*, dont 71 milliards USD pour lesquels Hines fournit des services de gestion d’investissement, y compris des actifs non immobiliers, et 62,3 milliards USD pour lesquels Hines fournit des services immobiliers tiers. La société compte actuellement 165 projets de développement en cours dans le monde. Historiquement, Hines a construit, réaménagé ou acquis 1 393 propriétés, pour un total de 459 millions de pieds carrés (plus de 42 millions de mètres carrés). Le portefeuille actuel de la société, qui consiste en la gestion de biens immobiliers et d’actifs, comprend 539 propriétés, représentant plus de 232 millions de pieds carrés (plus de 21 millions de mètres carrés). Grâce à sa riche expérience en investissement de toute catégorie de risque et de tout type de propriété, et son engagement pionnier en faveur du développement durable, Hines est l’une des plus grandes organisations les plus respectées de l’immobilier mondial. Pour plus d’information, rendez-vous sur www.hines.com *AUM inclut à la fois l’organisation mondiale Hines et RIA AUM.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.