Press release

Wipro nomme Anis Chenchah au poste de directeur général de la région APMOA

0
Sponsorisé par businesswire

Wipro Limited (NYSE : WIT, BSE : 507685, NSE : WIPRO), une société mondiale de premier plan spécialisée dans les technologies de l’information, le conseil et les services de processus métier, a annoncé la nomination d’Anis Chenchah comme membre du conseil d’administration de Wipro et directeur général de la région APMOA (Asie Pacifique, Inde, Moyen-Orient et Afrique).

Anis compte plus de deux décennies d’expérience dans le conseil, les technologies de l’information et les services de processus métier. Il rejoint l’entreprise après avoir quitté les rangs de Capgemini où il était directeur mondial de Capgemini Business Services et membre du Comité exécutif du groupe. Avant cela, Anis a occupé divers postes de direction chez Capgemini Financial Services en Europe et au Moyen-Orient.

« Je souhaite chaleureusement la bienvenue à Anis chez Wipro. Sa nomination est une indication claire de notre ambition en matière de croissance exponentielle et de leadership au sein de la région APMOA, et de notre volonté de puiser dans l’avenir prometteur de cette région. Grâce à ses antécédents impressionnants en matière de croissance élevée dans divers contextes, de gestion de transformations complexes et de constitution d’équipes performantes, Anis est bien placé pour accélérer notre succès sur ce marché stratégique », a déclaré Thierry Delaporte, président et chef de la direction de Wipro.

« J’admire la mission que s’est donnée Wipro et son engagement extraordinaire envers le bien commun, et je suis impressionné par la manière efficace dont l’entreprise s’est transformée au cours des deux dernières années. Cela va être un privilège que de diriger les activités de Wipro dans une région qui me passionne profondément et de travailler en partenariat avec nos clients sur leur parcours d’accélération de la transformation commerciale et numérique », a confié de son côté Anis Chenchah.

Anis est titulaire d’une maîtrise en ingénierie de l’ENSISA en France.

N S Bala, qui occupait le poste de directeur général de l’Unité de marché stratégique pour la région APMOA depuis un an, a décidé de retourner aux États-Unis pour des raisons personnelles. Nous respectons sa décision de quitter Wipro et tenons à le remercier sincèrement, non seulement pour avoir su établir une base solide au sein de la région APMOA, mais également pour ses contributions indéfectibles à Wipro au cours des trois dernières décennies. Nous lui souhaitons bonne chance pour la suite de son parcours.

À propos de l’Unité de marché stratégique pour la région APMOA (APMEA Strategic Market Unit)

Wipro bénéficie d’une forte présence et d’une solide expérience dans les différentes régions qui composent la région APMOA. Cette unité de marché joue un rôle stratégique de « moteur de croissance » pour l’organisation, notamment du fait de la demande croissante de nos clients envers des solutions complètes de modernisation et de transformation numérique, une expertise sectorielle approfondie et une innovation à grande échelle. Conformément à nos ambitions de croissance, nous allons continuer à investir dans la localisation et à développer des talents diversifiés, tout en renforçant nos partenariats écosystémiques et notre connaissance des demandes régionales pour répondre aux attentes de nos clients.

À propos de Wipro Limited

Wipro Limited (NYSE : WIT, BSE : 507685, NSE : WIPRO) est une société mondiale de premier plan spécialisée dans les technologies de l’information, le conseil et les services de processus métier. Nous tirons parti du pouvoir de l’informatique cognitive, de l’hyperautomatisation, de la robotique, du cloud, de l’analytique et des technologies émergentes pour aider nos clients à s’adapter au monde numérique, et leur assurer le succès. Société reconnue mondialement pour son portefeuille complet de services, son solide engagement en faveur de la durabilité et sa forte responsabilité citoyenne, nous comptons un effectif dévoué de plus de 220 000 employés, au service de clients répartis sur six continents. Ensemble, nous découvrons des idées et établissons les liens nécessaires pour construire un avenir meilleur, entièrement nouveau.

Déclarations prévisionnelles

Les déclarations prévisionnelles contenues dans ce document représentent les convictions de Wipro concernant les événements futurs, dont beaucoup sont par nature, intrinsèquement incertains, et échappent au contrôle de Wipro. Ces déclarations incluent, sans y être limitées, des déclarations concernant les perspectives de croissance de Wipro, ses futurs résultats d’exploitation financiers, de même que ses plans, attentes et intentions. Wipro avertit les lecteurs, que les déclarations prévisionnelles contenues dans les présentes sous-entendent des risques et des incertitudes qui pourraient faire varier sensiblement les résultats réels des résultats anticipés par de telles déclarations. Les risques et incertitudes liés à ces déclarations comprennent, sans limitation, les risques et incertitudes concernant les fluctuations de nos revenus, de notre chiffre d’affaires et de nos bénéfices ; notre capacité à générer et à gérer la croissance, à mener à bien les actions d’entreprise proposées ; une concurrence intense dans les services informatiques ; notre capacité à conserver notre avantage concurrentiel en termes de coûts ; l’augmentation des salaires en Inde ; notre capacité à attirer et fidéliser des professionnels hautement qualifiés ; le dépassement des délais et des coûts sur les contrats à prix et à durée fixes ; la concentration de la clientèle ; les restrictions sur l’immigration ; notre capacité à gérer nos opérations internationales ; une demande réduite pour la technologie dans nos domaines d’intérêt clés ; les perturbations des réseaux de télécommunications ; notre capacité à mener à bien et intégrer nos acquisitions potentielles ; notre responsabilité en cas de dommages liés à nos contrats de service ; le succès des sociétés dans lesquelles nous faisons des investissements stratégiques ; le retrait des incitations fiscales gouvernementales ; l’instabilité politique ; les guerres ; les restrictions juridiques sur la levée de capitaux ou l’acquisition d’entreprises en dehors de l’Inde ; l’utilisation non autorisée de notre propriété intellectuelle et une conjoncture économique générale défavorable pour notre entreprise et notre industrie. La situation causée par la pandémie de COVID-19 pourrait réduire les dépenses technologiques, réduire la demande pour nos produits, restreindre le taux de dépenses des clients et nuire à la capacité ou à la volonté de nos clients d’acheter nos produits, retarder les décisions d’achat des clients potentiels, entraver notre capacité à fournir des services de conseil sur site et notre capacité de livraison à nos clients, ou retarder la fourniture de nos produits, ce qui pourrait porter préjudice à nos ventes futures, à nos résultats d’exploitation et à l’ensemble de notre performance financière. Nos opérations pourraient également être compromises par divers facteurs externes liés à la pandémie de COVID-19, et qui échappent à notre contrôle. Les autres risques susceptibles d’avoir des répercussions sur nos résultats d’exploitation futurs sont décrits plus en détail dans les documents que nous déposons auprès de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis, notamment, et sans y être limités, nos rapports annuels sur Formulaire 20-F. Ces documents sont disponibles sur www.sec.gov. Il se peut que nous soyons parfois amenés à faire des déclarations prévisionnelles supplémentaires, écrites et orales, et ceci pourra inclure les déclarations contenues dans les documents déposés par la société auprès de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis, et dans nos rapports destinés aux actionnaires. Nous ne nous engageons aucunement à actualiser les déclarations prévisionnelles qui pourraient être formulées de temps à autre par nous ou en notre nom.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.