PRISM : Obama confie l’audit au chef du renseignement

Régulations

L’administration Obama choisit l’un des siens, le directeur du renseignement James Clapper, pour évaluer les programmes américains de surveillance.

Barack Obama a finalement confié au directeur du renseignement national des États-Unis, James Clapper, le pilotage du groupe d’experts (Review Group) chargés d’évaluer les programmes américains de surveillance.

Malgré les mesures annoncées le 9 août dernier par le Président Obama pour accroître la transparence et le contrôle de ces programmes, il sera difficile, dans ces conditions, de calmer la critique suite aux révélations sur PRISM, l’initiative tant décriée de la NSA (National Security Agency).

Obama rend la transparence opaque

« Dans les 60 jours qui suivent sa création, le groupe m’exposera ses conclusions provisoires par le biais du directeur du renseignement national (DNI) […] et me présentera son rapport final et ses recommandations via le DNI, au plus tard le 15 décembre 2013 », a déclaré le locataire de la Maison Blanche dans un mémo du 12 août.

Alors que Barack Obama évoquait la semaine dernière un groupe d’experts capables d’apporter un éclairage « indépendant » sur ce dossier, il n’est pas fait mention ici de personnalités externes à l’administration américaine.

On s’interroge sur une telle volte-face d’autant plus que James Clapper, questionné en mars dernier par le sénateur américain Ron Wyden, avait nié que la NSA collecte des informations sur des millions de citoyens américains. Depuis, Clapper a été dans l’obligation de se rétracter…

Faute de communiquer sur le sujet, l’exécutif américain préfère souligner que les membres du panel d’experts sont sélectionnés par ses soins, et non par Clapper, rapporte le Washington Post. « Les membres du groupe sont choisis par la Maison Blanche en consultation avec la communauté du renseignement », a indiqué la porte-parole du Conseil national de sécurité (NSC), agence directement rattachée au président des États-Unis.


Voir aussi

StopWatching.Us : Mozilla contre-attaque PRISM


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur