Problèmes d’incompatibilité avec les cartes SIM de Free Mobile

Réseaux

Free Mobile a fait parvenir ses premières cartes SIM à ses premiers clients à la mi-janvier. Mais certains abonnés se plaignent de dysfonctionnements de celles-ci. La faute aux cartes de nouvelle génération que le quatrième opérateur aurait livrées.

Free Mobile a commencé la livraison de ses premières cartes SIM à destination de ses tout premiers abonnés dès la mi-janvier. Mais déjà les forums regorgent d’abonnés rapportant des dysfonctionnements de leur téléphone mobile avec la carte SIM reçue.

Lancé le 10 janvier 2012 avec force buzz, le quatrième opérateur a permis à certains de prendre connaissance avec le RIO (Relevé d’Identité Opérateur), le numéro qui permet de mettre en œuvre la portabilité du numéro mobile. On a également découvert l’EGIE EGP (Groupement d’Intérêt Économique Entité de la Gestion de la Portabilité) qui assure ladite portabilité.

La nouvelle génération de cartes SIM en cause

Mais les griefs de certains abonnés ne portent pas sur ces points. C’est en fait la carte SIM qui porterait en germe une incompatibilité avec certains smartphones. Nous parlons là de carte SIM de nouvelle génération. Et plus exactement de carte UICC (Universal Integrated Circuit Card), son véritable nom puisque la SIM et l’USIM sont les applications relatives respectivement au GSM et à l’UMTS et qui résident sur l’UICC.

Rappelons également que ces cartes UICC de nouvelle génération devraient introduire une compatibilité avec les services sans contact, mais intégreront aussi plus de mémoire flash.

Une alimentation électrique trop élevée

Et c’est d’ailleurs l’alimentation électrique de cette mémoire flash à portes NAND et du microcontrôleur embarqués dans les cartes qui serait à l’origine du problème. Alors que les cartes « d’ancienne génération » sont alimentées en 3 volts (sur la pin 1 de la carte tandis que la pin 5 correspond au GND), la nouvelle carte SIM nécessiterait une tension d’alimentation de 5 volts.

Free Mobile a livré les deux types de carte. Celle présentée en photo correspond à une carte dite d’ancienne génération qu’on reconnaît au « dessin » des 8 pins. Et pour l’heure, il n’est pas précisé quels téléphones mobiles sont incompatibles avec cette nouvelle carte. Toutefois, selon le site freemobile.toosurtoo, il semblerait que toutes les plates-formes mobiles soient concernées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur