Processeurs Haswell-E : Intel offre 8 coeurs aux PC de bureau

Composants

Intel a profité de la Game Developer Conference pour annoncer la gamme des Haswell-E qui inclura une déclinaison à 8 cœurs de ces processeurs pour ordinateurs de bureau. Le fondeur fait aussi le point sur sa cinquième génération de processeurs Core avec les Broadwell.

Silicon.fr s’était fait l’écho de l’arrivée de processeurs Haswell-E avec des déclinaisons à 8 cœurs dès 2014. A l’occasion de la GDC 2014 (Game Developer Conference), Intel vient officiellement d’annoncer leur arrivée pour le second semestre 2014.

Le premier processeur desktop Intel à 8 cœurs

Les variantes haut de gamme du Haswell-E (« E » pour « Extreme ») seront les premiers processeurs à 8 cœurs pour ordinateur de bureau jamais proposés par Intel. Ces modèles à 8 cœurs s’inscrivent dans une tendance forte pour la firme de Santa Clara, à savoir développer des processeurs intégrant toujours plus de cœurs. Des Xeon Broadwell-EP avec 18 cœurs sont ainsi attendus pour 2015 tandis que les Ivytown Xeon E7 pour serveurs auront des versions à 15 cœurs. Le compromis performance par watt semble pencher vers le développement de tels processeurs plutôt que d’augmenter toujours un peu plus les fréquences.

Les Haswell-E succèderont aux Sandy Bridge-E et Ivy Bridge-E, des puces sur socket LGA 2011 supportant la DDR3 et fonctionnant avec le chipset Intel X79. Ils se distingueront par le support du futur chipset X99 et seront la première plate-forme desktop à supporter la mémoire DDR4.

Sur la feuille de route d’Intel, le lancement des Haswell Extreme Edition Core i7 est programmé pour le second semestre 2014, ce qui écarte les rumeurs d’un lancement en 2015.

Le fondeur américain est toutefois resté laconique sur les noms des processeurs et sur leurs spécifications. Concernant le chipset X99 à venir, on peut imaginer que la technologie Flex IO sera bien présente (elle permet aux constructeurs de cartes mères de changer le nombre d’entrées-sorties – ports USB 3.0, ports SATA 6 Gb/S, lignes PCIe 2.0, etc. – à leur guise).

Broadwell et Devil’s Canyon également au programme

Intel a également profité du GDC pour parler des Broadwell, sa cinquième génération de processeurs Core. Il s’agit de la phase de tick de la stratégie ‘tick-tack‘ du constructeur. Les processeurs Broadwell ne bénéficieront ainsi pas d’une nouvelle architecture mais d’un ‘die shrink‘ (réduction de la taille de la puce) avec une finesse de gravure passant de 22 nm (Haswell) à 14 nm. Et Intel de préciser que les Broadwell sortiront avec les chipsets Intel 9 Series et qu’ils intègreront des GPU Iris Pro, les versions desktop disposant, elles, d’une version plus performante avec eDRAM embarquée.

Avant cela, en juin 2014, Intel lancera des processeurs Core (Core i5 et Core i7) de quatrième génération (nom de code Devil’s Canyon). Ils supporteront l’overclocking, Intel ayant amélioré les aspects dissipation thermique au niveau du boîtier. Le fondeur d’ajouter qu’ils seront uniquement supportés par les chipsets Intel Serie 9 (donc non compatibles avec les cartes mères actuelles).

Intel démontre une nouvelle fois son leadership sur les processeurs destinés aux ordinateurs de bureau et portables. La société accentue ses efforts vers des modèles avec toujours plus de cœurs (et donc de threads), une tendance qu’on retrouve également du côté des processeurs mobiles à technologie ARM.


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur