ProcessForum 2013, Software AG: priorité à l’excellence ‘métier’ et à la mobilité

Big DataDSILogiciels
Software AG logos

Software AG, l’autre géant allemand du logiciel, a tenu son forum à Paris ce 9 avril. L’occasion d’expliquer son positionnement sur la performance ‘métier’

Pour la 3e année consécutive, Software AG a réuni ses clients et prospects, début avril, au pavillon d’Armenonville à Paris, autour d’un leit-motiv : « Vers l’excellence des process métier ». En ouverture, Karl-Heinz Streibich, CEO, a récapitulé la vision stratégique de l’éditeur (« Powering the Digital Enterprise ») et Wolfram Jost, CTO, a présenté les nouvelles fonctionnalités des versions 9 d’ARIS et de WebMethods.

L’un des objectifs de ce forum était de partager des bonnes pratiques en termes de performance opérationnelle et des expériences dans le domaine du ‘Big Data’, de la mobilité et du ‘Cloud Computing’, en y associant des partenaires stratégiques tels que Atos, CGI, E-Mothep, FICO, Natea Consulting, Osiatis et Soft Computing.

Que retenir du positionnement de Software AG?

« Nous nous concentrons sur la performance des processus et le contrôle des risques, a commenté Pierre Brunet, DG de Software AG France. Notre ‘focus’, c’est l’excellence des ‘process’ métiers, dans le contexte de l’entreprise numérique. Nos solutions visent à ‘magnifer’ le système d’information. Et, dans ce que nous appelons les couches basses, nos solutions visent à faire interagir les différents sous-ensembles du SI de l’entreprise, à les intégrer les uns aux autres sans couture et à optimiser les flux de données. »

Software AG WebMethods 9, intégration des mobiles
Software AG WebMethods 9, intégration des mobiles

Lors de son forum, à Paris, l’éditeur a notamment mis en avant les éléments nouveaux apportés à la version 9, ses nouvelles solutions de MDM et sa nouvelle suite logicielle CEP (Complex Event Processing) intégrée à WebMethods. Elle permet de suivre, en temps réel, les différents évènements qui surviennent dans un process métier.

« Avec WebMethods, nous avons bâti des solutions complètes pour la gestion des clients, pour l’avant-vente ou le marketing et même la gestion des déplacements, explique Pierre Brunet. Très longtemps, certains ont estimé que les ERP allaient tout réunir. Or avec l’avènement du Cloud, force est de constater que certaines applications y prennent place, comme, par exemple, l’ensemble de la gestion des pré-commandes. Le SI de l’entreprises ne cesse de s’ouvrir à travers beaucoup d’interactions, comme les outils d’aide à la décision. Les utilisateurs vont de plus en plus sur le Web pour chercher des données. Tout ceci conduit à la nécessité d’une orchestration globale du SI orientée vers le client et vers l’utilisateur. Un bon exemple d’illustration, c’est la vague montante du ‘BYOD’ (bring your own device). »

« Dans les appels d’offres, nous nous trouvons face à des éditeurs comme Tibco, Enablon ou Méga.. Mais nous sommes les seuls à proposer la capacité d’exécution des tâches de bout en bout sur la chaîne de traitement des data, comme le ‘caching’ distribué ou le traitement de très gros volumes de données sur un ‘bus’ de messages comme Nirvana (traitant 300.000 messages par seconde). »

Témoignages de BNP-Paribas, Agirc-Arrco, LB Poker…

Lors des échanges, notamment sur les bonnes pratiques, il a notamment été question de la Caisse de retraite Agirc-Arrco, qui a choisi WebMethods avec un objectif précis : mettre en place une solution d’interopérabilité permettant de simplifier et de fluidifier les échanges entre l’organisme et les gestionnaires de protection sociale.

BNP Paribas a présenté un projet de gestion des risques opérationnels et de mise en conformité réglementaire sur l’ensemble de la chaîne de traitement des ordres d’opérations en bourse. La Banque de France a exposé comment, grâce à webMethods et Aris, elle gère l’intégration de son back-office autour de son projet ‘Mature’, pour optimiser ses process métiers.  Autre établissement bancaire, RCI Banque a détaillé la mise en œuvre d’une architecture de services et l’intégration de ses applications sur Natural/Adabas.

Air France a expliqué la mise en place d’un référentiel ‘processus’ sur l’ensemble de la compagnie. Le ministère des Finances a également présenté un référentiel global de processus, visant à maîtriser les risques couvrant l’ensemble du ministère. Même approche à la Caisse d’Epargne, avec la présentation d’un référentiel processus et IT couvrant l’ensemble de la banque.

Rhodia a expliqué comment déployer une solution WebMethods BPMS pour orchestrer des flux documentaires, ressources humaines et des flux transactionnels SAP.  Et Orange a montré comment améliorer sa relation client en modélisant des interactions, indépendamment des canaux de commercialisation. Thales Avionics est  venu témoigner sur l’intégration en temps réel entre le PLM (Product Lifecycle Management; des données traitées par Natural Adabas) et l’ERP des ventes sur SAP, en fonction des pays d’origine, là où les pièces sont conçues et fabriquées.

Le Big data vu par la filiale Terracotta

Software AG a également profité de cette journée pour détailler l’offre de sa filiale Terracotta (acquise en 2012). Un témoignage a étayé l’argumentation, celui de LB Poker, société de Poker en ligne (groupe Lucien Barrière) «qui a renforcé son avantage concurrentiel en améliorant la satisfaction client, grâce à une plateforme de traitement, en temps réel, de gros volumes de données», comme l’a expliqué Pascal Sesques, CTO de BarrierePoker.fr.
________________________________

Investissement dans Metaquark

Software AG vient d’annoncer avoir investi dans la société Metaquark, basée à Berlin. Cette start-up, qui compte une vingtaine de personnes, s’est spécialisée dans la mobilité. Sa solution permet de gérer le cycle de vie des applications, depuis leur conception et leur développement jusqu’à leur mise en production et leur distribution sécurisée sur les terminaux mobiles et vers les groupes d’utilisateurs, depuis un ‘app-store’ en ligne, ceci en toute sécurité grâce à une authentification du type SSO (Single Sign-On).   L’offre de Metaquark viendra enrichir la suite logicielle WebMethods Mobile de Software AG. (Lire « Mobilité : Software AG pose une option de rachat de Metaquark ».)


Voir aussi

Jaspersoft 6 (Business Intelligence) en images

Image 1 of 6

Un rapport interactif © Jaspersoft
Un rapport interactif © Jaspersoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur