Processus documentaires et nouvelle offre CloudBurst au menu d’IBM

CloudLogiciels

IBM détache sa suite de services CloudBurst pour cloud privé de sa plate-forme matérielle. Il propose également Blueworks Live, un service de mise en oeuvre de processus documentaire communautaire.

IBM poursuit ses investissements sur le marché en forte progression du cloud computing. L’entreprise vient d’annoncer une nouvelle offre de service et d’en renforcer une autre. La première, Blueworks Live, se présente comme une solution de documentation mêlée à la richesse d’une communauté sociale composée de plus de 20.000 membres. Blueworks Live dispose déjà de 200.000 processus modelés de documentation.

Ces modèles permettront par exemple d’initier rapidement une campagne marketing en prenant en compte les personnes impliquées et les frais qui en découleront. « 75 % des processus de nos client sont réalisés en utilisant l’e-mail avec pièces jointes des feuilles de calcul et documents, remarque Marie Wieck, directrice général d’IBM Application Integration Middleware. Blueworks Live est un outil révolutionnaire destiné à tout le monde, ouvrant la porte à la participation des utilisateurs en entreprise, et projetant la mise en oeuvre de processus inexistant avec les outils de gestion des processus métier par le passé. »

Des interaction avec les réseaux sociaux, dont Facebook, sont également prévues. Et chacun pourra suivre simplement la progression du projet et y participer. Autrement dit, Blueworks Live devrait donner un coup de fouet dans la productivité de certains services. L’offre est proposée uniquement en mode SAAS (Software as a service) pour 10 dollars par utilisateur et par mois.

Parallèlement, IBM a renforcé son offre de cloud privé avec une version 2.1 de CloudBurst sur les sytèmes Power avec le support du récent Power7. Pour mémoire, l’offre CloudBurst comprend à la fois l’infrastructure (appliances, stockage, réseau, virtualisation) et les applications associées avec les services de gestion. Une solution visant à créer rapidement des environnements de cloud privés. IBM étend aujourd’hui son offre de solution et services indépendamment de la plate-forme matérielle, quelle que soit l’infrastructure utilisée par le client, Power Systems ou x86. Ce qui permettra à des organisations déjà équipée de matériel non-IBM de profiter néanmoins de la technologie de l’entreprise d’Armonk. Le nouveau Service Delivery Manager automatise le déploiement, le monitoring et la gestion des services en nuage.

IBM en profite pour annoncer la certification de CloudBurst sur systèmes Power avec les applications SAP. « Il est dans l’intérêt de nos clients communs, y compris les hébergeurs, de construire leur cloud d’entreprise, justifie Kaj van de Loo, vice président senior et responsable de la stratégie Technology Strategy chez SAP. et une plus grande valeur sera tirée d’une solution de bout-en-bout avec support si elle provient d’un unique fournisseur, minimisant les risques et le temps de déploiement d’application critiques dans le cloud. ». Enfin, IBM signale que CloudBurst v2.1 sur System X est proposé sur les lames HS22V avec 50 % de mémoire supplémentaire et le double de bande passante FiberChannel. Ce qui offrira une capacité d’accueil d’au moins 30 machines virtuelles. La solution ne sera cependant pas disponible avant le 17 décembre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur