Les produits de nouvelle génération d’Alcatel-Lucent en nette progression

4GMobilitéOperateursRéseaux

Fort d’un chiffre d’affaires en hausse au premier trimestre, Alcatel-Lucent se montre confiant pour la réalisation du plan Shift et l’intégration avec Nokia.

Alcatel-Lucent démarre l’année 2015 avec des résultats encourageants pour atteindre les objectifs du plan Shift énoncés en juin 2013 par Michel Combes et qui visent à permettre à l’entreprise de dégager de la trésorerie et réaliser 950 millions d’euros d’économies avant la fin de l’année. Si trimestre après trimestre l’équipementier se rapproche de ses objectifs, il en reste néanmoins encore assez loin.

L’équipementier a annoncé, ce matin, un chiffre d’affaires de 3,23 milliards d’euros en hausse de 9% par rapport au premier trimestre 2014 (-4% à taux de change constant alors que la firme tire près de la moitié – 1,56 milliard d’euros – de ses revenus du marché nord-américain) quand les analystes s’attendaient à 3,02 milliards. Une bonne surprise qui se traduit par une marge brute de près de 1,2 milliard en hausse à 34,6% des revenus contre 32,3% un an auparavant. En conséquence, son résultat d’exploitation fait plus que doubler (82 millions contre 33) mais le résultat net reste négatif à -72 millions. Soit une perte quasi stable en regard des résultats de 2014 sur la même période (-73 millions). Au final, Alcatel-Lucent affiche une trésorerie (free cash flow) déficitaire de 332 millions, en amélioration de 66 millions sur l’année. « Cela malgré un ralentissement des dépenses d’investissement en Amérique du Nord » et au Japon, précise la firme dans son bilan. Le cumul des coûts fixes s’élève pour sa part à 668 millions d’euros au 31 mars.

Bonne vente des logiciels

Michel Combes se réjouit notamment de la forte croissance des revenus issus des produits de nouvelle génération (en hausse de 25% globalement). Avec 1,45 milliards de chiffre d’affaires généré, les produits de cœur de réseau sont particulièrement bien classés avec une hausse annuelle de 7% (-3% en constant) sur un an mais un recul de 20% par rapport au 4e trimestre 2014. Des chiffres notamment portés par la demande en IP 7950 XRS, la solution phare de l’équipementier pour le routage IP. Alcatel-Lucent annonce avoir signé trois nouveaux contrats sur le 1er trimestre (dont un câblo-opérateur américain) ce qui porte à 39 au total le nombre de commandes sur cet équipement.

L’activité Accès a notamment été portée par une vente de logiciels plus importante que d’habitude ainsi que par la bonne contribution des réseaux fixes et des améliorations des accès mobile, en partie soutenus par les commandes en Chine en technologies LTE (4G). Au total, la division Accès affiche un chiffre d’affaires de 1,78 milliard d’euros (dont 1,18 sur l’activité mobile), en hausse de 13% annuellement (-5% par rapport au 4e trimestre).

Un résultat bien accueilli

Une tendance qui permet à Michel Combes d’afficher sa confiance dans la réussite du plan Shift et la préparation du rapprochement avec Nokia annoncé le mois dernier. « Le premier trimestre 2015 reflète non seulement une forte croissance de nos produits de nouvelle génération, mais également les efforts assidus mis en œuvre pour permettre à Alcatel-Lucent de se redresser et bâtir une organisation plus résiliente », a déclaré le directeur général.

Bien que toujours dans le rouge, les résultats d’Alcatel-Lucent ont été bien accueillis par le marché. Contrairement à Nokia et Ericsson, sanctionnés en Bourse après la présentation de leurs résultats jugés décevants, le titre de l’équipementier français gagnait 1,65% à 3,26 euros en début d’après-midi.


Lire également
Quel avenir pour Alcatel Submarine Networks ?
Alcatel-Lucent annonce la première carte routeur 400 Gbit/s du marché
Alcatel-Lucent équipe plus de 10 millions de lignes VDSL2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur