Professionnels : pas assez d’investissements dans la sécurité

Sécurité

Le résultat d’une étude du cabinet IDC confirme la tendance. Si les investissements en matière de sécurité informatiques sont plus importants, ils restent insuffisants.

Lorsque l’on évoque l’équipement des entreprises en logiciels et moyens de sécurité, la première critique est qu’il manque d’à peu près tout. L’étude du cabinet IDC démontre que cette idée reçue doit être mise au placard.

Les professionnels sont en général conscients des besoins de leur société et n’hésitent en général pas à investir dans de nouveaux produits. Selon l’étude réalisée pour RSA (la branche sécurité du groupe de stockage américain EMC), la part de la sécurité est passée “d’1,5 % des dépenses informatiques totales dans le monde, soit 15 milliards de dollars en 2001, à 3 % en 2006, soit 35 milliards de dollars“. Une hausse qui s’explique notamment par la hausse généralisée des menaces et aussi des investissements dans l’informatique.

Néanmoins, la tendance semble même se poursuivre puisque le cabinet rapporte que “d’ici l’année prochaine, la part de l’investissement en sécurité devrait encore augmenter et se situer à environ 5 % de la part totale, soit un peu plus de 55 milliards de dollars.

Pourtant, ces chiffres sont à relativiser, tout d’abord si on les ramène à l’investissement général des professionnels dans l’informatique. Face aux dangers, 5% du total des dépenses peut paraître insuffisant.

D’un autre côté, les conséquences du ralentissement économique mondial se font sentir dans tous les secteurs. Après les signaux inquiétants venant de la consommation des ménages (baisse du marché du mobile, de l’électronique…), ce sont les entreprises qui font des coupes claires. Selon une étude de Forrester (950 responsables informatiques européens et nord-américains interrogés), plus de 40% des grandes entreprises ont réduit leurs budgets informatiques cette année. La sécurité sera-t-elle épargnée ?

Difficile donc de séparer les signaux divergents entre hausse des besoins et baisse de la consommation. Reste que les professionnels nécessitent de plus en plus de solutions en matière de sécurité. Mais cela, les éditeurs l’ont bien compris.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur