Profonde réorganisation chez AOL

Cloud

Trois haut dirigeants du FAI vont quitter le navire. Réglements de compte?

Fuite des abonnés, résultats financiers difficiles, ennuis judiciaires avec le gendarme de la bourse américaine, AOL est un véritable boulet pour Time Warner sa maison mère. Après avoir annoncé plus de 700 suppressions d’emplois, le groupe donne aujourd’hui le coup d’envoi d’une profonde réorganisation interne.

Cette restructuration, dévoilée par le Wall Street Journal et le Washington Post a pour objectif de réorganiser le FAI en quatre unités qui prendront leurs décisions financières et opérationnelles de manière autonome. Il s’agit d’améliorer les processus de décision. La division “Audience” sera en charge de la vente de la publicité sur les différents sites et produits du groupe. La division “Access” sera en charge de l’activité fourniture d’accès. La troisième sera constituée d’AOL Europe et la dernière, “Digital Services” traitera les services payants comme la téléphonie par Internet, la musique en ligne… Dans le même temps, ces changements conduiront au départ de trois hauts dirigeants de la société. J. Michael Kelly, directeur général d’AOL international et des services Web, Lisa Hook, directrice d’AOL haut débit, et le vice-président Joseph A. Ripp quitteront leurs fonctions. Des départs qui ressemblent à des limogeages… Malgré sa place de premier fournisseur Internet mondial. AOL comptait 23,4 millions d’abonnés à la fin du deuxième trimestre, soit deux millions de moins qu’un an auparavant et 668.000 de moins qu’à la fin mars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur