Project Zipline : Microsoft ouvre le code de sa technologie de compression

CloudDatacenters

Microsoft verse à l’Open Compute Project le code source de son algorithme et matériel de compression de données Project Zipline.

Microsoft vient de faire une contribution très importante à la communauté open source en publiant le code de l’algorithme de la  spécification matérielle et Verilog, sa technique de compression des données employée dans son cloud Azure.

L’ensemble a été transmis à l’Open Compute Project, l’organisation qui gère le partage de designs de conception de datacenters et qui compte parmi ses membres outre Microsoft, Facebook, Apple, Rackspace, Cisco Systems et Juniper Networks.

Project Zipline : des taux de compression deux fois plus élevés que Zlib-L4 64KB

 

Baptisée Project Zipline, cette technologie Microsoft peut atteindre des taux de compression deux fois plus élevés que le standard Zlib-L4 64KB.

Microsoft fournit aussi le code source Verilog pour le langage RTL (Register Transfert language), le code de bas niveau qui sous-tend Zipline.

A l’occasion de cette ouverture sur l’Open Compute Project, la firme de Redmond s’est associé à d’autres partenaires dont Intel, AMD, ARM, Marvell, Broadcom, Mellanox, Synopsys et Cadence. 

“Avec le temps, nous prévoyons que la technologie de compression Project Zipline fera son chemin dans plusieurs segments de marché et modèles d’utilisation tels que le traitement des données réseau, les disques SSD intelligents, les systèmes d’archivage, les appliances cloud, les microprocesseurs à usage général, l’IoT et les périphériques edge », a déclaré Kushagra Vaid, directeur général de l’infrastructure matérielle Azure.

Lire aussi :