Project Crostini : Linux va s’exécuter sur Chrome OS

ChromebookLogicielsOpen SourcePoste de travail

Google poursuit le décloisonnement de Chrome OS. Avec le project Crostini, l’objectif est de permettre l’exécution de Linux dans une machine virtuelle conçue de toutes pièces pour les Chromebooks.

C’est une des annonces majeures à retenir de l’édition 2018 de Google I/O : Chrome OS va pouvoir exécuter les applications Linux.

Depuis longtemps, les utilisateurs ( les plus avancés en informatique) avaient déjà contourné les limitations en remplacement Chrome OS par un OS Linux ou en utilisant l’outil open source Crouton qui permet de configurer un environnement de travail compatible.

En mai 2016, Google annonçait le support des applications Android sur certains Chromebooks. Des machines pourvues de l’OS web et Cloud Chrome OS. Un progrès significatif pour enrichir l’expérience de fonctionnalités qui manquaient cruellement depuis le lancement.

En ouvrant Chrome OS à Linux, Google veut ouvrir un spectre plus large pour les développeurs.

Décloisonner Chrome OS

 

“La prise en charge de Linux vous permettra de créer, de tester et d’exécuter Android et une application Web pour téléphones, tablettes et ordinateurs portables sur un seul Chromebook. Exécutez des éditeurs populaires, codez dans votre langue préférée et lancez des projets sur Google Cloud avec la ligne de commande. Tout fonctionne directement sur un Chromebook.” explique le blog de Google.

“Linux s’exécute à l’intérieur d’une machine virtuelle conçue de toutes pièces pour les Chromebooks. Cela signifie qu’il démarre en quelques secondes et s’intègre complètement avec les fonctionnalités Chromebook. Les applications Linux peuvent commencer par un clic sur une icône, les fenêtres peuvent être déplacées et les fichiers peuvent être ouverts directement depuis les applications.” poursuit Tom Buckley, Chef de produit, Chrome OS.

Cette tentative  s’inscrit dans une volonté de décloisonner Chrome OS. Il y a un an, Google lançait une version  spécifiquement adaptée pour les déploiements massifs en entreprise. Cette mouture  baptisée Chrome Enterprise est disponible pour 50 dollars par poste et par an.

Chrome OS Enterprise comprend plusieurs fonctionnalités dédiées au monde professionnel. La plus importante est la prise en charge d’Active Directory de Microsoft. Ce support lève le frein de la plupart des entreprises de migrer vers Chrome OS tout en gardant les bénéfices de l’annuaire de Windows. Cela signifie que les utilisateurs vont utiliser leur code d’authentification pour accéder aux terminaux sous Chrome OS, sans avoir besoin d’éléments d’accès spécifiques pour cet OS, ni d’imposer aux administrateurs système la gestion de différents réseaux.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur