Projets informatiques : Evoleon gère l'expression des besoins fonctionnels

Logiciels

Sereneo comble un vide avec un outil logiciel dédié aux utilisateurs et à la maîtrise d’ouvrage

Dans la cacophonie du discours – bien français ! – qui oppose maîtrise d’ouvrage (MOA) à maîtrise d’œuvre (MOE), la jeune société Sereneo apporte une réponse originale avec Evoleon, une solution logicielle d’expression des besoins fonctionnels pour les projets informatiques.

Evoleon appartient à la famille des outils de PKM (Process knowledge management ou Gestion de la connaissance des processus). La solution est capable, par exemple, de créer des documentations dynamiques pour l’ensemble des procédures et process de l’entreprise.

Frédéric Godfroy, fondateur de Sereneo, explique ici la démarche de la société et l’évolution de son offre:

Nous avons créé Sereneo en 2002, en partant de l’idée que l’informatique est une solution pour la maîtrise d’œuvre. Elle reste incompréhensible pour les non informaticiens et, malgré la bonne volonté de la maîtrise d’ouvrage et la présence d’outils bureautiques, les projets échouentsouventsur cette incompréhension.

C’est pourquoi Sereneo a développé un outil pour MOA, Evoleon. “Notre solution permet la modélisation simple avec des outils que les gens maîtrisent et un rendu à l’écran. C’est en plus un générateur de documents avec un format compréhensible.

sereneoevoleoneb.gif

Les processus sont plus ou moins bien connus dans l’entreprise. Comment procédez-vous ?

Frédéric Godfroy : “Nous capitalisons sur des modèles de processus et nos développements récents sont orientés métiers pour accompagner la politique organisationnelle dans une approche de verticalisation des services de nos clients, avec la maitrise de la direction générale et en poussant vers les données.

“La démarche de maitrise d’ouvrage est centrée, en particulier pour la SOA, sur les services, en se posant la question de savoir ce que le système informatique doit faire ? Notre mission est aussi de documenter les processus de l’entreprises sous une forme automatisée. Les procédures sont décrites en besoins d’information et en partir des procédures existantes.

“Pour cela, Sereneo veut pousser étape par étape les intranets de processus. Il faut tout d’abord créer ou retravailler les référentiels des processus métier, les documenter et les placer sur un intranet central, un serveur applicatif Web sous Microsoft IS”.

Et avec la maîtrise d’œuvre, comment ça se passe ?

“La migration vers la maiîtrise d’œuvre passe d’abord par la description d’une maquette validable, puis la génération d’un document de type cahier des charges. Pour le suivi, ces documents restent utiles à la maîtrise d’ouvrage tout au long du projet pour en suivre l’évolution et pour intégrer les orientations de la direction générale qui conserve un regard direct.

“Notre solution permet également de produire la documentation d’utilisation, de produire des synthèses, des états statistiques, tout en restant proche du terrain.

Qui sont vos clients ?

“Il n’y a pas d’orientation sectorielle, mais ils ont tous la taille des grands comptes. Il faut disposer d’un projet informatique et d’une approche métier. C’est pourquoi Evoleon intéresse également les ressources humaines et la relation clientèle.

Combien en coûte-t-il ?

“La licence est à 2.000 euros pour un poste, et dans une approche projet à 10.000 euros pour 2 à 3 licences avec un service de personnalisation.

Quelles évolutions envisagez-vous pour votre solution ?

“Notre démarche est collaborative et coordinatrice. C’est pourquoi nous développons un système serveur pour travailler ensemble, sur le modèle Evoleon, en collaboration avec les acteurs du projet. Nous allons également évoluer vers d’autres modèles.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur