ProofPoint sécurise les e-mails de Microsoft Office 365

CloudSécurité

Avec Compliance pour Microsoft Office 365, Proofpoint ajoute le verni sécuritaire qui manque à la suite d’outils de communication en mode SaaS de Redmond.

« Face aux ambitions de Microsoft autours d’Office 365, il était important d’accompagner l’offre d’une solution de sécurisation. » Pour Ismet Geri, directeur Europe du sud chez ProofPoint, il était logique que l’éditeur de Redmond choisisse l’un des leaders de la sécurité des e-mails pour accompagner sa nouvelle offre de solutions bureautique-communication-collaboration en mode SaaS (Software as a service) officiellement lancée hier, mardi 28 juin. « Il y a une demande concrète de leurs clients qui éprouvent le besoin de pouvoir sécuriser les échanges par e-mail. »

Proofpoint Compliance pour Microsoft Office 365 ne se limite pas à la sécurisation par chiffrement des échanges d’e-mails (ou tout autre type de document quel qu’en soit le format), avec application d’une empreinte digitale pour camouflage partiel ou total, sur des données structurées ou non. Le module intègre également la prévention de fuites d’information (DLP) à travers la mise en place de règle de filtrage par rapport à la réglementation (règles HIPAA/HITECH, SOX, GLBA, PCI, FERPA, FINRA et SEC) ainsi que l’archivage (conforme aux exigences rigoureuses du processus de certification et d’accréditation FISMA).

Ce dernier permet de mettre en oeuvre l’eDiscovery qui permettra de retrouver un échange ou document, parfois vieux de plusieurs années, rapidement. « Proofpoint s’engage contractuellement à retrouver un e-mail en moins de 20 secondes », assure Ismet Geri. Un niveau de SLA élevé possible car la solution s’appuie sur les propres data centers de Proofpoint qui y héberge, de manière cryptée, l’ensemble des e-mails que l’entreprise souhaite archiver. En Europe, deux centres de données, situés à Frankfort et Amsterdam, assurent cet archivage à travers un service de bout en bout, donc.

Proofpoint Compliance pour Microsoft Office 365 s’inscrit donc comme l’offre « officielle » de sécurisation de la solution dans le cloud de Microsoft. « Le module est proposé dans le cadre d’un accord OEM avec Microsoft, précise le dirigeant qui ajoute que concrètement, les ingénieurs commerciaux de Proofpoint et ceux de Microsoft [où leurs partenaires, NDLR] peuvent commercialiser le module chacun de leurs côtés. » Compliance pour Office 365 reste néanmoins indépendant du nouveau service de Redmond. Proofpoint, pour sa part, commercialise son offre sur un modèle de licence à Microsoft qui la répercute (ou non) dans son modèle d’abonnement forfaitaire.

Si le responsable Europe se refuse à donner les objectifs signés avec l’éditeur de Windows, il n’en reste pas moins vrai que « pour nous, ce partenariat est une réelle opportunité ». Le modèle SaaS est en effet en pleine croissance pour les solutions de messagerie et communication-collaboration. « De manière générale, l’adoption des solutions SaaS, est une réalité en France, assure Ismet Geri. Des intérêts pour les solutions se transforment en projets.  » Ainsi, 70 % des nouveaux clients de Proofpoint en France opte pour le modèle SaaS, que se soit pour sécurisé de l’Exchange, du Lotus Notes ou du Google Apps (comme chez Seagate qui exploite Proofpoint pour 100.000 boîtes Gmail). Un taux qui descend à 50 % à l’échelle mondiale mais reste néanmoins soutenu. Rien d’étonnant à cela pour l’interlocuteur de Proofpoint. « Le SaaS répond parfaitement aux besoins de solutions efficaces, sécurisées, simple à déployer, et à des coûts prévisibles et moindres. » Pour les besoins de messagerie, en tout cas.

Proofpoint Compliance pour Office 365
L'offre SaaS de Proofpoint permet de sécuriser les échanges dans le nuage porposés par Microsoft avec Office 365.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur