Psion retourne sa veste et choisit Linux

Régulations

Après avoir cédé à Nokia sa participation dans Symbian et vendu sa division logiciels à Visto, Psion choisit Linux comme OS pour ses prochains mobiles

Le retournement du champion des mobiles/pocket PC est spectaculaire. Psion, le fabricant britannique, qui fut l’un des pionniers des ordinateurs de poche performants ? on se souviendra longtemps de son étonnant système d’exploitation multitâches des années 80 ? abandonne ses projets ambitieux pour revenir à plus de réalisme commercial, et à Linux.

Il faut dire qu’après cession à Nokia de sa participation dans Symbian, dont il était pourtant l’une des pierres angulaires, et la vente de sa division logiciels Psion Software à Visto, on s’interrogeait sur son avenir. Psion semble suivre l’exemple de Motorola? Après une expérience Symbian menée avec Hutchinson sur le mobile A920, l’américain lance actuellement un modèle de poche équipé de Linux, l’A760. Rappelons ses récents projets: d’abord lancer un successeur au Psion 5, doté de connexion sans fil Bluetooth; puis un PDA sans fil dénommé Odin, doté de Symbian et conçu conjointement avec? Motorola. Aujourd’hui, nouvelle orientation: Psion choisit Linux pour équiper son prochain ‘Sub-notebook‘, annoncé pour le troisième trimestre, ainsi qu’un futur modèle de poche doté d’un mini clavier intégré. “Nous pensons que le système d’exploitation Open source Linux ouvre la porte à de nouvelles possibilités sur le secteur des mobiles” a déclaré David Potter, le fondateur de Psion. Pourquoi pas ! Il reste une grande question: comment réagira le réseau européen de la marque ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur