PTC gère la documentation de bout en bout dans son PLM

Régulations

Avec le rachat d’Arbortext et son intégration dans Windchill 8.0, PTC a franchi une étape importante qui renforce son offre de Products Life Management (PLM) d’une brique essentielle de gestion du document de bout en bout

Un Boeing-747 peut voler jusqu’à 35.000 pieds, mais si l’on empilait sa documentation, elle atteindrait une altitude de 100.000 pieds ! C’est dire combien la documentation est pléthorique dans l’industrie aérospatiale, mais aussi combien il est important de pouvoir la gérer durant toutes les phases d’élaboration et de production.

PTC déclare être le premier acteur du PLM (Products Life Management) à avoir totalement intégré cette dimension avec l’acquisition d’Arbortext, qui lui permet de remplir l’objectif de construire une suite technologique complète intégrant la publication de bout en bout. Gérer la complexité de l’information Les produits sont de plus en plus complexes et engendrent une information, elle aussi, de plus en plus complexe et toujours plus volumineuse. Les solutions de PLM les plus avancées du marché intègrent la plupart des outils mécaniques et des outils de CAO. Mais la gestion de la documentation reste un casse-tête. Car la documentation se doit d’intégrer les données techniques textuelles, autant que des illustrations techniques issues de la CAD, ce qui n’est quasiment jamais le cas nativement, mais aussi aujourd’hui la capacité de publication Web, sans oublier le passage difficile par les multiples traductions. Celles-ci peuvent représenter jusqu’à 5% d’un budget de recherche et développement ! Et dans le même temps, l’utilisateur demande à pouvoir accéder à l’information en permanence, avec une capacité de personnalisation, et la possibilité de gérer les versions et de délivrer cette information sous de multiples formats, en de multiples adresses. Cette complexité est telle que la documentation d’un produit intervient souvent en fin du cycle de production, juste avant sa commercialisation. Et il n’est pas rare, lorsque l’on achète un appareil photo numérique, par exemple, de recevoir une boîte dans laquelle la documentation distribuée en de multiples langues occupe jusqu’aux deux tiers du volume, alors que l’appareil est miniature, ou presque, dans un coin de la boîte… Dans ces conditions, le coût de la documentation peut être démesuré par rapport au coût du produit lui même ! PTC acquiert et intègre Arbortext Avec Arbortext, PTC propose une offre qui, intégrée dans Winchill, couvre les besoins en termes de gestion des documents dans des procédures industrielles, de la gestion des fichiers CAD/CAM/CAE à la documentation technique, en passant par la collaboration des équipes. La gestion des images non issues du PLM peut être assurée par un BPM (Business Process Management), celle des contenus Web par un portail. Qu’apporte la gestion du document dans les processus de création et de traitement des produits ?

Avec sa solution, PTC propose désormais un seul référentiel pour le contenu de la chaîne d’information du produit. Arbortext propose d’abord une structure dynamique du document qui permet de gérer des contenus complexes eux-mêmes créés via des processus complexes. Bien entendu, les changements fréquents de versions sont pris en compte, ainsi que le support de multiples types de médias. Cette structure globale et dynamique est essentielle, car jusqu’à présent les produits de gestion de la documentation étaient essentiellement basés sur la sortie papier, ce qui impliquait de transformer les fichiers techniques pour les adapter au support 2D, et ceci dans une seule direction. La parallélisation de la rédaction de la documentation apporte une vision bidirectionnelle entre les deux mondes. La prochaine version de Winchill apportera justement la capacité d’intégrer dans Arbortext des vues 3D avec l’intégration de ProductView, justement destiné à la visualisation de ces formats de fichiers très techniques. À partir de ce principe, on peut imaginer -ce que propose dès aujourd’hui PTC- de ne pouvoir gérer que de la documentation numérique associée aux produits et systématiquement à jour, ou alors, pour reprendre l’image de notre appareil photo numérique, de n’imprimer que la documentation afférente au produit. L’image de la documentation automobile est très significative : actuellement, le propriétaire d’un véhicule dispose d’une documentation sur laquelle figurent diverses références de modèles, de motorisation, d’équipements, de tableaux de bord ou d’autoradios. Dans le PLM, la documentation exacte du produit composée à partir des éléments qui entrent dans sa fabrication ou qui sont livrés, pourra être fournie, sans excédents. La réduction du coût économique de la documentation, mais aussi la satisfaction du client seront ainsi optimisée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur