Pub : bond des investissements sur le Net de 74%

Régulations

Les annonceurs sont 30 % plus nombreux sur la Toile

Les premiers chiffres étaient déjà prometteurs. Les résultats définitifs des investissements publicitaires sur Internet en France en 2005 sont encore meilleurs. Le Net a généré des recettes publicitaires brutes de 1,13 milliard d’euros, soit une progression de 74 % sur un an, selon l’IAB et TNS Media Intelligence.

Internet représente désormais 5,9 % des investissements contre 3,6 % en 2004, solidifiant sa place de cinquième média français derrière l’affichage (12,9 %), la radio (16,4 %), la TV (30,3 %) et la presse (33,6% ). Mais devant le cinéma (0,8 %) et les médias tactiques (0,1 %). La Toile fait évidemment bien mieux que le marché, qui ne progresse que de 5,9 % à 19 milliards d’euros. Surtout, comme le souligne l’étude citée par le Figaro, Internet séduit de plus en plus d’annonceurs. Ils sont 1.400 à avoir investi dans le Web contre 1.076 en 2004 et 886 en 2002. Ces nouveaux annonceurs ont consacré 4 % de leurs investissements publicitaires à Internet. Ils sont issus pour la plupart de l’univers de la grande consommation. Une nouveauté. “Ils prennent une place grandissante sur ce marché. Cet engagement est un signal fondamental, la grande consommation étant la principale puissance financière en termes d’investissements publicitaires”, souligne le président de l’IAB, Jérôme de Labriffe, cité par le quotidien. Plus généralement, le premier annonceur sur internet, en France, reste eBay, avec 67 millions d’euros investis, suivi de Switch Voyages (54 millions), puis de la SNCF (49 millions).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur