Pub en ligne :Lagardère s’empare d’ID Régie

Régulations

Cette agence commercialise les publicités de poids lourds de la Toile

Le géant des médias Lagardère avait prévenu : son avenir passerait par le Net. Outre des investissements importants pour développer une politique éditoriale en ligne, le groupe prend aujourd’hui position dans la publicité sur la Toile.

Le groupe dirigé par Arnaud Lagardère ne fait pas les choses à moitié en s’offrant, pour un montant non communiqué, ID Régie. Cette dernière est un poids lourd de la pub on-line puisqu’elle commercialise les campagnes de grands sites comme Alapage, PriceMinister, Top Achat ou encore LDCL.

En tout, ID Régie a en compte une trentaine de sites dans l’e-commerce, le secteur high-tech et les rencontres en ligne, soit un volume d’audience globale de 12 millions de visiteurs uniques par mois.

L’entreprise commercialise également des bases de données qui comprennent plus de 4 millions d’adresses e-mail.

L’agence, fondée en 1999, est rentable depuis 2002. En 2006 elle a doublé sa marge brute à 1,1 million d’euros et emploie 11 personnes.

Il faut dire que la publicité sur la Toile française ne cesse de battre des records. Les investissements publicitaires en ligne ont connu une progression de 40,1 % au deuxième trimestre 2007. En terme de parts de marché, les 10,8% de part de marché que concentre la Toile lui permettent de confirmer son statut de challenger de poids et de média publicitaire à part entière. Internet talonne désormais l’affichage qui revendique une part de 11,4% et même la radio qui détient une part de 14,6%.

Constance Benqué, Présidente de Lagardère Publicité a déclaré : « Nous confirmons, avec cette opération, notre volonté de compter parmi les leaders de la publicité sur internet. »

Henri Coron, Président de ID Régie/ ID Groupe, explique de son côté que : « Le projet de nous adosser à un groupe ayant de fortes ambitions affichées sur le marché de l’internet nous semblait une évidence, et le Groupe Lagardère Active est l’un des premiers partenaires auxquels nous avons pensé pour asseoir notre développement ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur