Pub en ligne : Microsoft kidnappe Rapt

Régulations
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

Redmond conforte sa stratégie ‘on-line’ à coup d’acquisitions

Alors que le rachat de DoubleClick par Google a finalement été avalisé par la Commission européenne et tandis que l’OPA de Microsoft sur Yahoo est toujours en cours, l’éditeur de Redmond ne lâche pas prise dans le domaine de la publicité et du marketing en ligne.

La firme, qui cherche par tous les moyens à s’imposer comme acteur incontournable dans ce secteur, annonce le rachat de Rapt Inc. pour un montant non communiqué. Après aQuantive et Screentonic, il s’agit du troisième rachat d’importance effectué par Microsoft dans ce domaine.

Rapt Inc. se présente comme un leader dans le domaine des solutions de gestion publicitaires (management du rendement ou ‘yield management‘). Cette entreprise américaine fournit des technologies et des services stratégiques permettant aux éditeurs et aux réseaux de se développer en trouvant le meilleur équilibre d’investissement publicitaire (montant des investissements, taux de conversion…) .

Sa solution concurrence notamment Google Ad Manager ou Google Analytics. Elle sera intégrée à Atlas Publisher Suite de Microsoft.

Rapt conseille notamment d’importants groupes de médias (CNet, DowJones Co, MTV, NBC mais aussi Yahoo…) sur la façon de valoriser, prévoir et provisionner leurs actifs publicitaires.

“Les éditeurs en ligne ont des besoins complexes et variés. Ils cherchent des partenaires attentifs pour les aider à faire face à ces nouveaux défis. Avec cette acquisition, nous sommes positionnés de manière unique pour aider les supports sur tous les fronts. Notre solution tout-en-un inclut des outils de travail collaboratif, de publication et de diffusion de bannières, de gestion des partenariats et désormais de management de rendement et d’optimisation” explique Brian McAndrews, vice président du pôle publicitaire de Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur