Puces pour serveurs : AMD mise sur le low power

ComposantsServeurs

La commercialisation des processeurs Warsaw est imminente. AMD mise beaucoup sur ces nouvelles gammes de processeurs x86 pour renforcer sa présence sur le marché des serveurs en 2014.

Les processeurs Opteron “Warsaw” succèdent aux Opteron 6300, nom de code “Abu Dhabi”, lancés en novembre 2012. Sur la feuille de route d’AMD, leur commercialisation était prévue pour le premier trimestre 2014. Les choses se confirment puisque deux références de processeurs Warsaw ont fait leur apparition, indique CPU World, sur un site de commerce en ligne.

AMD proposera également des processeurs ARM 64 bits (CPU “Seattle” intégrant de 8 à 16 cœurs Cortex-A57) dès 2014, mais entend bien maintenir son offre de processeurs x86 pour serveurs en parallèle. Les deux architectures pourront d’ailleurs opérer de concert et partager la charge de travail grâce à la technologie d’interconnexion Freedom Fabric héritée de SeaMicro.

Une optimisation des actuels Opteron 6300

Mais, pour l’heure, ce sont bien les Opteron Warsaw qui ont fait une première apparition en ce début d’année 2014. L’architecture n’évolue pas (utilisation des mêmes cœurs) et la finesse de gravure reste la même (c’est-à-dire 32 nm). Malgré cela, les deux références apparues disposent d’une enveloppe thermique de 99 watts, inférieure à celle des actuels Opteron 6300. Le modèle référencé 6338 intègre 12 cœurs Piledriver tandis que le 6370 en embarque 16. Deux références qui ont en commun le socket G34.

Destinés à des serveurs à deux ou quatre sockets, les Warsaw seront suivis des Opteron “Berlin”. Ces derniers seront les versions pour serveurs de la nouvelle génération d’APU du constructeur. Au programme, le nouveau coeur “Steamroller”, un nouveau GPU Radeon et la mise en oeuvre d’une architecture à mémoire unifiée entre GPU et CPU baptisée hUMA (technologie déjà employée avec les APU Temash et Kabini). Mais surtout, le nombre de gigaflops par watt des Berlin devrait être 8 fois supérieurs à celui de l’Opteron 6386SE.

En 2014, AMD compte bien mettre l’accent sur le low power afin de redynamiser ses ventes de puces pour serveurs sous architectures ARM Cortex-A57 et x86.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur