Puces : Philips poursuit son désengagement de TSMC

Cloud

Et empoche la bagatelle de 980 millions d’euros (hors taxes)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le géant Philips poursuit son désengagement de son ancienne filiale de semi-conducteurs TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company). En mars dernier, Philips détenait encore 16,2% dans le premier sous-traitant mondial de semi-conducteurs. Il a d’abord vendu une tranche de 87 millions d’actions pour un montant d’environ 1,7 milliard de dollars. Philips a ainsi réduit ainsi sa participation à 12,8%.

Ce lundi, le groupe batave a annoncé la vente de 800 millions d’actions supplémentaires pour 980 millions d’euros, soit un bénéfice après taxes de 530 millions. Le solde de sa participation s’établit désormais à 5%, soit encore 1,3 million d’actions. Le désengagement définitif est prévu pour 2010.*

Rappelons que Philips poursuit son recentrage vers des activités stables et traditionnelles. Le groupe a donc décidé de sortir du secteur hautement cyclique des semi-conducteurs et s’est déjà séparé en 2006 de Philips Semiconductor (pour 8,3 milliards d’euros) devenu NXP.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT