Puces : Philips poursuit son désengagement de TSMC

Cloud

Et empoche la bagatelle de 980 millions d’euros (hors taxes)

Le géant Philips poursuit son désengagement de son ancienne filiale de semi-conducteurs TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company). En mars dernier, Philips détenait encore 16,2% dans le premier sous-traitant mondial de semi-conducteurs. Il a d’abord vendu une tranche de 87 millions d’actions pour un montant d’environ 1,7 milliard de dollars. Philips a ainsi réduit ainsi sa participation à 12,8%.

Ce lundi, le groupe batave a annoncé la vente de 800 millions d’actions supplémentaires pour 980 millions d’euros, soit un bénéfice après taxes de 530 millions. Le solde de sa participation s’établit désormais à 5%, soit encore 1,3 million d’actions. Le désengagement définitif est prévu pour 2010.*

Rappelons que Philips poursuit son recentrage vers des activités stables et traditionnelles. Le groupe a donc décidé de sortir du secteur hautement cyclique des semi-conducteurs et s’est déjà séparé en 2006 de Philips Semiconductor (pour 8,3 milliards d’euros) devenu NXP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur