Qualcomm double TI sur les composants mobiles

Régulations

Bouleversements dans le classement des fabricants de semi-conducteurs pour la
téléphonie mobile au premier trimestre 2007

L’étude trimestrielle d’iSuppli sur le marché des semi-conducteurs des technologies sans fil pour les appareils mobiles, principalement les téléphones, est riche d’enseignements. A commencer par le repli de -5,5 % du marché d’un trimestre sur l’autre.

Au premier trimestre 2007, le marché a en effet reculé de 7,37 à 6,97 milliards de dollars.

Second enseignement de l’étude, Texas Instruments a perdu sa première place, au profit de Qualcomm. Ce dernier a en effet un comportement atypique par rapport à ses concurrents, il est le seul à avoir progressé ? de 2,4 % pour un chiffre d’affaires de 1,259 milliard de dollars ? au cours du trimestre. Il tire sa progression des composants pour bande passante EvDO et WCDMA.

Du coup, Texas Instruments recule à la deuxième place, chiffre d’affaires en repli de -7,1 % à 1,153 milliard de dollars, pour une part de marché de 16,5 % face aux 18,1 % de Qualcomm.

Le reste du classement est également bouleversé? NXP (ex Philips Semiconductors), malgré un repli de -2,1 % de son chiffre d’affaires à 377 millions de dollars, est passé devant Freescale qui a chuté de -28,4 % à 375 millions de dollars, tous deux disposant d’une part de marché de 5,4 %.

Cinquième du classement iSuppli, avec 3,9 % de part de marché, STMicroelectronics encaisse un recul de -12,7 % à 275 millions de dollars. A elles cinq, ces compagnies couvrent environ 50 % du marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur