Qualcomm optimise ses Snapdragon pour Facebook Home

MobilitéPoste de travail

Qualcomm déclare avoir optimisé ses processeurs Snapdragon pour améliorer l’expérience utilisateur de Facebook sur les smartphones et tablettes.

S’il est encore trop tôt pour savoir si Facebook Home sera un succès ou un pétard mouillé, le réseau social a néanmoins convaincu Qualcomm du bien-fondé de sa stratégie mobile.

Qualcomm Technolgies, filiale de Qualcomm dédiée à la mise au point des processeurs, a ainsi travaillé avec Facebook pour optimiser Facebook Home et Facebook pour Android sur tous les processeurs Snapdragon, annonce la firme dans un communiqué.

Les optimisations en question portent sur les performances globales, l’optimisation de la consommation énergétique et l’efficience de la consommation de données, précise Qualcomm. Aussi bien sur les composants CPU que GPU et modem 3G/4G.

Vers un nouveau modèle

Le constructeur n’entre pas dans les détails permettant de vérifier en quoi l’utilisation de Facebook sera plus performante par rapport à toute autre application.

Il n’en reste pas moins que ce type de partenariat pourrait ouvrir la porte à un nouveau modèle où un nombre limité d’applications phares serait associé à l’excellence matérielle de certains composants électroniques et, à terme, de personnaliser les smartphones en fonction des applications comme c’est déjà le cas avec le HTC First, premier terminal à embarquer Facebook Home.

« Ensemble, nous permettons aux propriétaires d’appareils mobiles équipés de nos actuels et futurs Snapdragon d’avoir la meilleure qualité d’expérience utilisateur Facebook possible pour leur smartphone ou tablette », se contente de préciser Cristiano Amon, vice-président exécutif de Qualcomm Technologies et coprésident de Qualcomm Mobile and Computing.

Facebook Home pour l’entrée de gamme ?

Si pour l’heure, seul le HTC First sera prééquipé de la surcouche Facebook, laquelle est également prévue pour le HTC One et le Samsung Galaxy S4, il ne serait pas étonnant que Facebook Home tourne à l’avenir sur des smartphones plus proches de l’entrée de gamme que les modèles précités. Et tenter d’élargir sa base d’utilisateur du côté des pays où l’infrastructure mobile prime sur l’offre fixe.

Il sera également intéressant de voir si Nvidia ou Intel seront également tentés d’optimiser leurs composants pour mieux intégrer le réseau social dans l’univers de la mobilité et, ainsi, séduire les constructeurs.


A voir également :
Le HTC First sous Facebook Home en images

HTC First avec Facebook Home

Image 1 of 6

HTC First sous Home
Smartphone sous Android, l'OS de Google s'efface derrière la surcouche Home plongeant l'utilisateur dans l'univers du réseau social.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur