Qualcomm prend ses distances avec le M2M

M2MPoste de travail
M2M (crédit photo © Dietmar Hoepfl- shutterstock)

Qualcomm annonce la vente de sa filiale Omnitracs spécialisée dans les solutions de gestion M2M de flottes mobiles.

Le groupe Qualcomm a annoncé, en fin de semaine dernière, qu’il va céder sa filiale Omnitracs à la société d’investissement Vista Equity Partner. Le montant de l’opération s’élève à 800 millions de dollars.

Créée en 1991, Omnitracs est une société spécialisée dans les solutions de gestion des flottes de véhicules d’entreprise. Elle est notamment à l’origine d’un des premiers systèmes d’information pour les secteurs des transports et de la logistique.

Entité autonome

« En tant que l’une des premières entreprises de Qualcomm, Omnitracs a maintenu une position de leader dans l’industrie depuis 25 ans. Aujourd’hui, les opportunités pour la gestion de flotte évoluent rapidement, et nous croyons qu’Omnitracs est bien positionné pour maintenir sa position de leader en tant qu’entité autonome », a déclaré Derek Aberle, vice-président exécutif et président du groupe Qualcomm, pour justifier l’opération.

Vista Equity Partner s’empare des activités nord (États-Unis et Canada) et latino-américaines d’Omnitracs, ainsi que des entreprises Sylectus et FleetRisk acquises en 2011.

Les processeurs avant tout

En se séparant d’Omnitracs, Qualcomm abandonne une partie de son activité M2M pourtant en plein essor. Les solutions de gestion de flotte sont notamment proposées chez nombre d’opérateurs mobiles. Précédemment en 2012, le groupe avait également cédé nPhase à Verizon Wireless. Acquis en 2006, nPhase propose une plate-forme de gestion du M2M.

Le groupe de San Diego semble donc se concentrer de plus en plus sur l’offre de SoC (processeurs, composant radio, capteurs intégrés) pour terminaux mobiles (avec l’emblématique Snapdragon 800 qui équipe la plupart des smartphones haut de gamme du moment) tout en poursuivant le développement de technologies qui les exploitent dans les secteurs verticaux (2net pour les services de communication médicaux) qu’horizontal (peer-to-peer AllJoyn, géolocalisation Gimbal, Small Cells, etc.).

crédit photo © Dietmar Hoepfl- shutterstock


Voir aussi
STMicroelectronics, ce géant méconnu des semiconducteurs


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur