Qualcomm se lancerait dans les SoC ARM 64 bits pour serveurs

ComposantsServeurs
EqualLogic PS-M4110 Blade Storage System - Detail

Des ouvertures de postes montrent clairement que Qualcomm va se lancer dans la conception de processeurs ARM 64 bits pour serveurs.

Selon toute vraisemblance, Qualcomm va allonger la liste des sociétés qui planchent sur des SoC ARM 64 bits dédiés aux serveurs. Ce sont au moins trois offres d’emploi mises en ligne par la société qui tendent à le démontrer.

Qualcomm entend diversifier son portefeuille d’offres, anticipant peut-être déjà une stagnation future du marché des smartphones.

En ligne de mire : le marché florissant des serveurs blade

Dans ces annonces, on peut lire que les candidats devront travailler sur des « prototypes d’architecture/conception et de systèmes de SoC pour serveurs à architecture ARMv8 pour le marché des serveurs optimisés en énergie ».

Plus loin dans une des annonces, on peut également lire : “Ses principales responsabilités comprennent la spécification, le développement, le portage, l’intégration et la mise au point des logiciels de gestion de la plate-forme serveur et du firmware sur des prototypes utilisant le nouveau SoC de Qualcomm.

Qualcomm rejoindrait ainsi AMD, AppliedMicro, Cavium, Marvell, Nvidia, Samsung et Caldexa, la filiale d’ARM ayant été la première société en lice, et plus récemment Broadcom.

Huawei serait également de la partie si l’on en croit des offres d’emploi postées en 2012. On ne sait toutefois pas si la société chinoise planche sur des SoC ARM 64 bits, des serveurs ou bien les deux. De son côté, Texas Instruments s’oriente plutôt vers la conception de SoC ARM 64 bits pour des systèmes embarqués et non des datacenters.

ARMv8 : une véritable transition pour les licenciés ARM

La liste de fournisseurs de puces qui s’intéressent de près au marché émergent des serveurs ‘blade’ à faible puissance pour le cloud devrait encore s’allonger en 2013. ARM avait annoncé son architecture 64 bits fin 2011, estimant que son armée de licenciés pourrait venir concurrencer Intel.

ARMv8, le jeu d’instructions de la nouvelle architecture 64 bits d’ARM, est celui des séries Cortex-A50 (qui succède à Cortex-A15) et Cortex-A53 (qui succède à Cortex-A7). Il s’agit d’une transition pour la société britannique qui devrait permettre à ses licenciés de dépasser le secteur de la mobilité avec des SoC ARM.

Les architectures 64 bits sont plus répandues dans l’environnement serveur. Elles permettent d’adresser une plus grande quantité de mémoire. De surcroît, les serveurs 32 bits nécessitent que les applications soient à nouveau compilées, voire optimisées.

Toutefois, plusieurs sociétés telles que Marvell (avec l’Armada XP) et Caldexa produisent déjà des SoC ARM 32 bits pour des serveurs Dell, HP et Mitac.

Les premiers SoC ARM 64 bits exploitant le jeu d’instructions ARMv8 ne devraient pas être disponibles avant 2014.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur