Qualcomm Snapdragon 1000 : la puce pour PC “always connected” détaillée

ComposantsPoste de travail
qualcomm-nxp-feu-vert-commission-europeenne

Des détails sur le SoC (System on Chip) Qualcomm Snapdragon 1000, nom de code SDM1000, émergent.

Qualcomm se prépare à dégainer sa future puce Snapdragon 1000, connue également sous le nom de code SDM1000.

Il s’agira d’un nouveau SoC destiné à des ordinateurs portables évoluant sous Windows 10, et probablement aussi Andromeda, également appelé Surface Phone.

Les premiers PC portables sous Windows 10 avec puces ARM étaient équipés du Snapdragon 835.

Qualcomm paré à damer le pion à Intel

Mais, Qualcomm a récemment dévoilé le Snapdragon 850. Dérivé de la puce Snapdragon 845, il s’agit d’une étape intermédiaire entre les Snapdragon 835 et Snapdragon 1000.

Plus puissant, ce dernier serait en mesure de tenir la dragée haute aux Intel Core Y et U-Series, selon WinFuture.

12 watts de TDP

Les puces d’Intel présentent respectivement des TDP (Thermal Design Power ou enveloppe thermique) de 4,5 et 15 watts, tandis que le Snapdragon 1000 consommerait 12 watts (dont 6,5 watts pour le processeur).

La firme californienne le testerait sur une plate-forme pourvue de 16 Go de mémoire vive LPDDR4 et de deux unités de 128 de mémoire flash. La puce supporterait le Wi-Fi 802.11ad (WiGig sur la bande des 60 GHz), le Wi-Fi ac et la 4G LTE Gigabit et serait équipée d’un nouveau contrôleur d’alimentation.

Quant à son processeur, il bénéficierait de coeurs de dernière génération à architecture Cortex-A76. L’ensemble serait gravé dans le process 7 nm (nanomètres) de TSMC.

Pour l’heure, Qualcomm le testerait sur un Socket, même si on ne sait pas si la version définitive sera soudée sur la carte mère ou bien aussi positionnée sur un Socket.

L’an passé, Microsoft tentait à nouveau de marier son OS Windows avec les puces à technologie ARM, malgré l’échec de Windows RT précédemment. La firme dirigée par Satya Nadella mettait en avant une autonomie élevée et des machines toujours allumées (“always connected” en anglais), ne présentant donc pas de temps de démarrage.

Il s’agit de s’approprier la formule des smartphones et tablettes avec comme attribut cet aspect “always on” et, de surcroît, l’autonomie et la connectivité cellulaire 4G LTE.

(Crédit photo : @Qualcomm)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur