Qualcomm va lancer un PC dédié aux pays émergents

Cloud

Le ‘Kayac PC’ se connecte à Internet via une connexion 3G

Après le projet OLPC, celui d’Intel, et de NComputing, Qualcomm, le leader mondial des puces pour téléphones pour mobiles se lance également dans la course aux PC low cost, destinées aux pays émergents.

Sa solution, baptisée ‘Kayak PC‘ est un dispositif de connexion qui permettra de se connecter à l’internet mobile via deux technologies 3G, CDMA et WCDMA, sans passer par une connexion filaire, ou par un ordinateur, tout en fournissant aux utilisateurs les capacités d’un PC de bureau. Il s’agit en fait d’un boîtier à mi-chemin entre le téléphone mobile et l’ordinateur (voir photo).

“La large empreinte du réseau 3G signifie que le sans fil est la réponse pour fournir au monde entier un accès à Internet, et spécialement aux marchés émergents“, assure Luis Pineda, vp marketing et produits chez Qualcomm. “Le Kayak PC est un grand exemple de la manière dont Qualcomm tire profit du cloud computingà travers le réseau internet sans fil”.

En plus du processeur dual-core Mobile Station Modem, la version d’origine du dispositif devrait embarquer la version complète du navigateur Opera, un accès vers des applications de productivité Web 2.0, des services notamment hébergés par les promoteurs du cloud computing (Google, IBM, Amazon, entre autres).

Le dispositif pourra être branché aussi bien sur un moniteur que sur un écran de télévision. Qualcomm a également décidé “d’ouvrir” son modèle. Le ‘Kayak PC’ pourrait servir de plate-forme de base pour des fabricants qui pourront lui ajouter les solutions logicielles ou matérielles.

Fabriqué par la société taïwanaise Iventec Corporation, la machine devrait être testée en Asie du sud-est tout au long du premier trimestre 2009.