Quand le livre électronique se livre en live…

Régulations

Un trublion risque de semer le trouble au Salon du Livre, ce week-end: le livre électronique et son acolyte, le reader,  également nommé «  liseuse ». On en a testé une. Séduisante

Les communicants disent parfois vrai… Au bout de plusieurs heures de lecture du « Portrait de Dorian Gray », on se dit que c’est vrai, qu’on n’a pas mal à la tête, ni aux yeux, et qu’ on continuerait bien…

Ce n’est pas l’oeuvre du grand Oscar Wilde qui est en cause ici, on s’en doute, mais le support. En l’occurrence, il s’agit de la version « poche » d’un reader – ou liseuse – de Bookeen (le ‘cybook opus‘) ces nouveaux objets qui tentent de se faire une place dans le panier moyen de la ménagère. Pas très glamour, l’objet, en fait : une petite tablette aux rebords blanchâtres arrondis, équipée de quelques boutons.

Plongeon

On commence par choisir son livre dans une bibliothèque fournie par défaut, et qui s’affiche d’office. Il sera bien sûr possible d’aller puiser dans les ressources -gratuites ou payantes – d’Internet.

Pour l’instant, c’est simple : 5 présentations de livres s’affichent sur chaque page, et on défile pour voir les suivantes, en cliquant sur le coté droit du bouton principal. Des petits points noirs indiquent qu’on a bien sélectionné un titre. Le centre du bouton rond du milieu sert à valider. Et là, une fois faite la sélection, il n’y a plus grand-chose à dire, car on est parti dans la lecture….

Secouez moi !

Sur l’écran, un peu gris, les pages défilent au rythme des clics. On s’habitue vite au passage de l’une à l’autre, pas très agréable, du reste. Le temps du basculement, l’écran devient noir, et les caractères clairs. Tout comme on s’habitue au fait que l’on peut lire son livre comme un vrai livre papier, c’est-à-dire vautré sur son canapé… le reader suit le mouvement : en mettant la tablette à l’horizontale, le texte se réoriente comme sur un smartphone. Même s’il faut parfois secouer un peu l’engin pour qu’il comprenne!

On peut aussi s’amuser, à l’aide du bouton de droite, à modifier la taille et le type de caractère, au cas où on voudrait prêter son reader à sa vieille tante. Mais pas sûr qu’on ait envie de le lâcher, même lorsque l’on est un adepte du partage de ses livres – version papier!

bookeen_g1.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur