Quand Nokia se restructure, ça bouge!

Régulations

Changement radical et spectaculaire chez Nokia ! Une nouvelle structure simplifiée en quatre branches? Pour affronter la tempête qui s’annonce ?

Après l’annonce par sa filiale

Free d’un projet de réseau de fibre optique à très haut débit à Paris, impliquant un investissement d’1 milliard d’euros d’ici à 2012, l’action Illiad a plongé de 11,89%. La Bourse de Paris a ouvert la semaine à la baisse. Le CAC 40 a reculé de -0,30 % à 5.058,31 points. La Bourse de New York a ouvert à la baisse au moment où les Etats-Unis célèbrent le cinquième anniversaire des attentats du 11 septembre. Jean-Claude Trichet, président de la Banque Centrale Européenne, a confirmé la hausse prochaine des taux directeurs européens, malgré la stabilité des tensions inflationnistes. L’euro en a profité pour se redresser face au dollar, à 1,2694 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole continue de se replier, à 65,16 dollars le baril de brut léger au Nymex. En confirmant qu’il n’envisageait pas à court terme de céder des activités (la rumeur de la cession de sa filiale mobile TIM a circulé la semaine dernière), l’opérateur historique italien Telecom Italia a rassuré le secteur et sa cotation a été suspendue. France Télécom en a profité pour reprendre 3,50 %. Les prévisions optimistes du sud-coréen Samsung, pour le trimestre en cours comme pour le prochain exercice, ont profité aux valeurs des semi-conducteurs. STMicroelectronics a progressé de 1,84 %. La cotation du titre de l’éditeur de jeux vidéo Infogrames a été suspendue dans l’attente d’un communiqué relatif à “l’annonce du plan de règlement de la dette globale“. Les valeurs technologiques ont suivi le marché et se sont inscrites à la baisse. Gemplus -3,75 %, Oberthur CS -2,93 %, Soitec -2,57 %, Gemalto -2,19 %, Altran -1,81 %, Sopra Group -1,79 %, Alten -1,66 %, Dassault Systèmes -1,41 %, Alcatel -1,38 %, Thomson -0,87 %, Steria -0,83 %, Atos Origin -0,79 %, Capgemini -0,48 %, Business Objects -0,32 %. Rares ont été les hausses, UbiSoft a gagné 1,45 %, GFI Informatique 0,19 %, EADS 0,18 %. A Wall Street, le concepteur et fabricant de semi-conducteurs Freescale a confirmé que deux consortiums de fonds d’investissement ont présenté une offre de rachat. Le titre en a profité pour bondir de plus de 18 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur