Quand une carte météo en 3D sème la discorde

Régulations

Depuis quelque temps, la BBC présente la météo sur une carte en 3D. Cette nouvelle représentation de la Grande-Bretagne suscite le courroux de nos amis écossais!

Je suis véritablement très désappointé par l’inclinaison de la carte qui donne la priorité à l’Angleterre et au Pays de Galles“. C’est en ces termes qu’un élu écossais a fustigé la nouvelle carte météo de la BBC. L’objet du délit? Une vue en 3D de la Grande-Bretagne reconstituée à partir de clichés pris par satellite, une vue prise en perspective depuis le Sud des îles britanniques, avec l’effet de courbure du globe. Il est clair qu’une telle perspective déforme les proportions des superficies… En superficie réelle, l’Angleterre n’est pas deux fois plus vaste que l’Ecosse. Or, avec ladite perspective, l’Angleterre paraît dix fois plus grande que l’Ecosse. Intolérable ! Atteinte à l’orgueil national écossais! L’élu rappelle les nombreuses et vitales activités produites par les îles d’Ecosse, dont la pêche, qui nécessitent de bénéficier d’une analyse météo précise que l’orientation de la nouvelle carte n’offre plus ! En réponse, les responsables des bulletins météo de la BBC ont expliqué que la nouvelle représentation en 3D vient dynamiser la platitude des anciennes cartes 2D. Et que l’effet de grossissement est dû à l’angle de vision et non à une quelconque volonté de privilégier l’Angleterre… Et de conseiller de laisser aux téléspectateurs le temps de s’habituer à la nouvelle carte, plutôt que de revenir dans l’immédiat à une vue plane de la Grande-Bretagne. Mais quelle serait la réaction des londoniens si la perspective était inversée? Prise du Nord des îles, imaginez qu’elle diminue la surface de la capitale britannique au profit d’Edimbourg et de Glasgow?…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur