Quantique : Pasqal et CMA CGM se rapprochent

Le troisième armateur mondial, CMA CGM, s’associe avec Pasqal pour développer ses compétences dans la quantique et prend une participation à son capital.

D’un côté CMA CGM, troisième armateur mondial sis à Marseille ; de l’autre  et Pasqal, start-up française championne de l’informatique quantique. Le premier confie à la seconde le soin de l’initier aux bienfaits du calcul quantique.

Cette association va prendre plusieurs formes. D’abord la création d’un centre dédié au calcul quantique qui va s’installer dans les murs de Tangram, le laboratoire de R&D de l’armateur, situé dans à quelques encablures du siège. Ensuite, une prise de participation au capital de la start up, dont le montant n’est pas communiqué. Enfin, une formation des collaborateurs de CMA CGM pour « améliorer la compréhension du calcul quantique » via la plateforme d’apprentissage en ligne développée par Pasqal.

« Ce partenariat avec Pasqal permettra d’appliquer les technologies du calcul quantique au transport maritime et à la logistique, confortant la position de notre Groupe comme leader de la transformation digitale de notre industrie. Avec Pasqal, nous comptons libérer tout le potentiel du calcul quantique pour une meilleure efficacité de nos opérations, au service de nos clients » indique Hadi Zablit, directeur central exécutif de l’information & de la technologie de l’armateur.

« Toutes les priorités de Pasqal se retrouvent dans ce partenariat : développer des cas d’usage concrets avec des industriels de référence, accélérer la compréhension du potentiel de
l’informatique quantique et poursuivre la recherche de pointe au service de l’écosystème quantique. », déclare Georges-Olivier Reymond, CEO de Pasqal.

En septembre 2022, CMA CGM a lancé un fonds baptisé Pulse, doté d’un budget de 1,5 milliards € sur cinq ans. Des prises de participation au capital de Mistral AI et Kyutai figurent parmi ses premières opérations.