Les salariés de la génération Y avides de mobilité et de flexibilité

GouvernanceRégulations

Un grand nombre de salariés se dit prêt à plus de mobilité, y compris si cela suppose de changer de pays… ou de planète.

Cisco vient de présenter les résultats de son Cisco Connected World Report 2014. Ce dernier met l’accent sur la génération Y et les changements qu’elle induit dans les entreprises.

Le temps de travail est un des éléments intéressants de cette étude, qui montre à la fois l’appétit des salariés pour plus de flexibilité… tout comme leur conservatisme. 2/3 des salariés interrogés estiment ainsi que des modèles de travail plus flexibles permettent aux entreprises de disposer d’un avantage concurrentiel.

Le travail mobile ou à distance est ainsi plébiscité, tout comme des horaires souples. L’aménagement des horaires de travail reste également une demande forte de la part des employés. La moitié demande à pouvoir alterner librement des phases de travail et de divertissement alors que l’autre préfère opter pour des horaires plus classiques.

Une génération plus mobile

8 responsables RH sur 10 estiment que les salariés de la génération Y peuvent se montrer plus efficaces que leurs aînés via l’utilisation d’applications et de terminaux mobiles. Chose encore plus vraie lorsque le BYOD (Bring Your Own Device) est autorisé au sein de l’entreprise.

Reste que cette appétence pour les outils mobiles ne doit pas servir d’alibi pour multiplier le temps passé aux loisirs sur son lieu de travail. Une problématique difficile à gérer au sein des entreprises, en particulier chez les grands comptes.

Plus d’un quart des personnes interrogées estime que les salariés d’une entreprise seront de plus en plus disséminés d’ici 2020. Un quart des salariés serait même prêt à déménager sur une autre planète si leur entreprise leur en donnait l’opportunité. Dépaysement garanti, même si le lag pour accéder à Facebook risque d’en indisposer plus d’un.

Sur le même thème

La CNIL épingle encore Apple France sur la vidéosurveillance des salariés
Les salariés Français mêlent vie privée et pro en toute insécurité
Les salariés passent plus d’une heure par jour à surfer sur des sites non professionnels

Crédit Photo : Michal Ludwiczak/Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur