Quatre petits éditeurs Linux s’associent : un gros coup?

Régulations

MandrakeSoft, Progeny, Conectiva et Turbolinux se sont regroupés en consortium afin de développer une base de code commune. Un coup de force face aux mastodontes RedHat et SuSE?

Face aux géants Red Hat ou SuSE, qui d’ailleurs ont décliné l’invitation à les rejoindre, quatre acteurs localisés de Linux ont créé le

Linux Core Consortium pour développer un code de base unique basé sur les spécifications Linux Standard Base 2.0. Le consortium réunit l’américain Progeny Linux Systems, le français MandrakeSoft, le brésilien Conectiva et le japonais Turbolinux. Individuellement, chacune de ces sociétés peine à attirer l’attention des concepteurs de logiciels ou de serveurs: ils comptent ainsi les séduire en proposant un jeu commun de c?ur binaire Linux, qui devrait être disponible au cours du premier trimestre 2005. Le succès du projet reste cependant incertain, car plus que le code, c’est la capacité du consortium à supporter ce dernier qui sera déterminante pour son adoption. Or là, Red Hat et SuSE ont pris une belle avance, d’autant plus qu’ils ont été retenus par des locomotives comme IBM, HP, Dell ou Sun. On se souvient qu’un premier projet similaire, UnitedLinux, avait réuni dès mai 2002, Conectiva, Turbolinux, Caldera et SuSE. Mais entretemps SuSE a été racheté par Novell (soutenu par IBM). Et Caldera International a rejoint SCO avant de se retourner contre IBM et la communauté Linux en mars 2003 pour tenter de faire valoir des droits sur Unix !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur