Quelles tendances pour le World Mobile Congress 2009 ?

Cloud

La grand-messe du mobile à Barcelone devrait avoir le goût de la crise mais aussi de l’innovation

Comme chaque année, Barcelone va vibrer au rythme du mobile pendant quatre jours, du 16 au 19 février prochains. Le Mobile World Congress est le rendez-vous de la démesure, avec toujours plus de halls, toujours plus d’exposants. Cette année, les organisateurs attendent pas moins de 50.000 visiteurs, pour une édition placée sous le signe de la crise mais aussi du changement avec un secteur qui se prépare à de profondes mutations. Bien évidemment, silicon.fr sera présent et vous donne rendez-vous dès ce lundi pour vivre en direct l’événement.

-Vers une baisse historique du marché du mobile

Pour la première fois de son histoire, l’édition 2009 du Mobile World Congress (MWC) devrait être celle de la récession. Car selon tous les observateurs, le marché mondial du mobile devrait se replier de 5 à 10% cette année, la chute des marchés occidentaux ne sera pas compensée par l’essor des marchés émergents. Une première depuis 2001. Comment vont réagir les fabricants ? La morosité va-t-elle l’emporter ? Nokia et Sony Ericsson licencient, Motorola n’est plus l’ombre que lui même…Quelles stratégies seront mises en place pour résister à la tempête ? Les géants du mobile devront s’adapter, mais comment ?

-L’essor des smartphones et des écrans tactiles

Si globalement le marché va baisser, celui des smartphones devrait rester positif en 2009. Dopés par le succès des réseaux haut débit mobile 3G+, ces terminaux se vendent comme des petits pains et se déclinent. Dans le même temps, l’arrivée des écrans tactiles a renforcé cette tendance. Apple surfe sur le succès de son iPhone mais quasiment tous les fabricants sont sur la même longueur d’onde : Nokia, RIM et son BlackBerry Storm, Sony Ericsson etc… Il y a fort à parier que les principales nouveautés di salon tournent autour de cette axe : le smartphone à écran tactile a de beaux jours devant lui.

-Les fabricants de PC veulent leur part du gâteau

Un succès qui ne laisse pas indifférents les géants du PC. Plusieurs fabricants ont annoncé leur intention de se lancer sur le marché du smartphone. HP et Toshiba (avec son déjà célèbre TG01) ont déjà dévoilé leurs modèles. Et les visiteurs attendent avec impatience de découvrir les terminaux d’Acer ou encore de Dell (sait-on jamais !). En tout cas, il faudra compter sur ces géants cette année qui seront certainement les stars du salon.

-Les services : bouée de sauvetage pour les fabricants ?

Nokia avait senti le vent tourner dès l’année dernière. Pour compenser la baisse du marché du mobile, le finlandais s’est lancé dans une ambitieuse stratégie de services associés à ses terminaux. Le portail OVI a été lancé en 2008 notamment avec des jeux, de la géolocalisation et de la musique. Quel sera le bilan après un an d’activité. Le service représente-t-il une source de revenus viables pour les équipementiers ? En tout cas, la stratégie a été imitée : Sony Ericsson a lancé un service similaire.

-La guerre des OS aura bien lieu

En 2008, Google avait créé la sensation avec Android, sa plate-forme mobile. Un an plus tard, le bilan est un peu mitigé : un seul combiné distribué mondialement est disponible. Mais des annonces pourraient être faites du côté de Motorola et de Samsung. On attend également Android du côté des Mobile Internet Devices, ces terminaux à mi-chemin entre le smartphone et le netbook.

D’ailleurs, les initiatives open source dans le mobile seront une nouvelle fois observées de près. les OS libres pourraient bien décoller en Europe, les fabricants étant en quête d’économies pour développer leurs terminaux.

Grosse attente également du côté de Microsoft avec l’annonce de Windows Mobile 6.5. Redmond va donner un coup de fouet à son vieillissant OS qui perd des part de marché face à RIM et MacOS pour iPhone. Cette nouvelle mouture devrait être orienté plus grand grand public et proposer une interface plus souple et plus ergonomique. A voir.

Enfin, on observera de près WebOS, le nouveau système d’exploitation de Palm qui équipe le nouveau Pre. L’offensive de la dernière chance pour le fabricant des mythiques PDA ?

-En route vers la 4G

Les équipementiers sont prêts : le LTE (Long Term Evolution) semble être la technologie qui va s’imposer pour le très haut débit mobile (100 Mb/s). Evolution de la 3G, cette technologie semble avpoir remporté la bataille face au WiMax Mobile. Ce dernier tentera néanmoins une percée, notamment grâce à la puce Centrino 2 WiMax d’Intel. Le fondeur promet déjà 25 ‘devices’ équipées cette année. Mais les réseaux se font rares. En fait, les opérateurs s’orientent véritablement vers le LTE qui nécessite moins d’investissements, un argument de choc en ces temps de crise.

Les réseaux LTE pourraient être déployés dès cette année et des offres commerciales pourraientt être lancées à partir de 2011-2012. Opérateurs et fabricants de mobiles devraient donc en dire plus lors de ce MWC.

-Les autres thématiques

D’autres thématiques récurrentes devraient également occuper les esprits et les travées du salon. On citera la sécurité (les éditeurs vont-ils continuer à crier au loup ?), la TV mobile en DVB-H qui tarde à décoller en France, la stratégie mobile des géants du Web comme Yahoo et Google, la guerre des puces entre TI et Qualcomm, les contenus riches avec JavaFX de Sun, les applications métiers qui se développent de plus en plus, etc…

Rendez-vous dès ce lundi pour des infos en direct du MWC de Barcelone.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur