Quest ouvre les portes d’Office 365 à Exchange

Réseaux

Spécialiste des solutions de migrations vers les outils Microsoft, Quest Software étend son savoir-faire à la migration des données et boîtes aux lettres, Microsoft ou non, vers la récente plate-forme en ligne Office 365.

Changer de système applicatif ou migrer des données vers une nouvelle plate-forme n’est jamais anodin et peut même se révéler cauchemardesque si le projet n’est pas bien maîtrisé. D’où l’intérêt de recourir à des sociétés spécialisées dans ce type de services.

C’est notamment le cas de Quest Software spécialisé dans les procédures de migration des données vers les solutions de Microsoft, depuis la préparation jusqu’à la gestion après migration. Depuis sa création, l’entreprise se vante d’avoir assuré le transfert de plus de 30 millions de boîtes aux lettres vers Microsoft Exchange dont 1,1 million de boîtes françaises.

Aujourd’hui Quest élargit ses compétences en proposant aux entreprises de basculer leurs contenus sur la plate-forme en ligne Office 365 que Microsoft a officialisé fin juin. Et met à disposition un ensemble de solutions dédiées à la migration complète des principales plates-formes de messagerie et de collaboration vers Microsoft Exchange Online, SharePoint Online et les déploiements hybrides.

Quest y ajoute la prise en charge d’Active Directory (avec restructuration au besoin) et SharePoint « pour fournir aux entreprises et intégrateurs de systèmes une seule source pour leurs besoins de migration ». Bien évidemment, les migrations depuis les offres alternatives telles que Gmail, Lotus Notes (messagerie et applications) Novell GroupWise et, si besoins, les versions sur site de Microsoft Exchange, sont supportées dans leur voyage vers Office 365.

Quest se distingue également dans son offre de solution hybride. A savoir la prise en charge des entreprises qui souhaitent migrer une partie de leur environnement dans le cloud et conserver certaines boîtes aux lettres en local, généralement pour des questions de sécurité et/ou de conformité.

L’offre de service de migration continuera d’évoluer. Autour de la plate-forme SharePoint, notamment. Dans le courant de l’année, annonce l’éditeur, il ajoutera des solutions pour la prise en charge des dossiers publics Exchange et des systèmes de fichiers Windows sur site. L’offre de migration de BPOS (Business Productivity Online Services Standard, l’ancêtre d’Office 365) vers SharePoint Online ou un environnement hybride sera assuré. Ne manque plus que la prise en charge de la coexistence d’Exchange et d’Exchange Online ainsi que de la gestion des autorisations. C’est également prévu, promet Quest.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur