Qui de Free ou de Neuf Cegetel sera le 2e FAI français ?

Cloud

Les deux opéreateurs se livrent une bataille acharnée pour le contrôle de la deuxième place du marché de l’ADSL français, derrière Orange

Entre Free et Neuf Cegetel, la guerre n’a jamais été aussi forte. Les deux opérateurs ne se sont jamais trop appréciés, mais depuis quelques mois, la situation s’est encore tendue. En jeu: la place convoitée de deuxième FAI ADSL en France derrière l’intouchable Orange, ex-Wanadoo et ses 4 millions d’abonnés.

Historiquement, Free est le challenger d’Orange. Le groupe, qui vient de publier de nouveaux résultats brillants pour le premier semestre, promet de passer la barre des deux millions d’abonnés avant la fin de l’année.

Sa force: l’innovation. Le trublion de l’Internet fait tout avant tout le monde et mise sur des services à forte valeur ajoutée pour séduire toujours plus de clients. Les lancements de nouveaux services se multiplient, mais la place de Free est bel et bien menacée.

Car son ennemi Neuf Cegetel frappe au portillon. L’opérateur fait lui aussi état de résultats solides. Ce vendredi, il a publié au titre du premier semestre, un résultat net de 107 millions d’euros, à comparer avec une perte de 78 millions, en pro forma, il y a un an. L’EBITDA a progressé de 135% à 254 millions d’euros, soit une marge de 18% contre 8% sur la même période de 2005 en pro forma.

Cette performance a été réalisée sur la base d’un chiffre d’affaires de 1,423 milliard d’euros, en progression de 3%.

Surtout, sa base d’abonnés pourrait flamber rapidement. Si le FAI semble moins innovant que son concurrent, il vient de mettre la main sur les 500.000 abonnés d’AOL France. Que Free convoitait également.

Les chiffres seront donc serrés. Car Neuf Cegetel estime également qu’il passera le cap des deux millions d’abonnés avant le fin de l’année. Si le rachat d’AOL France est validé. Qui sera devant l’autre ? Personne ne peut encore le dire et cela se jouera à quelques milliers d’abonnés…

Si Free se retrouve 3e, il ne pourra compter que sur l’acquisition classique de nouveaux clients pour dépasser son concurrent. Car les opportunités de rachats de FAI deviennent rares. Free aurait bien jeté son dévolu sur l’activité ADSL de Tele2 France. Mais SFR, actionnaire de Neuf, tiendrait la corde.

Mais dans le même temps, Free pourrait reprendre une certains avance grâce au très haut débit. L’opérateur entend en effet se lancer dans la fibre optique. Même si cette offre ne concernera que Paris dans un premier temps, elle pourrait permettre à l’opérateur de se différencier de façon importante.

L’IPO de Neuf Cegetel sur les rails

L’opérateur a confirmé ce vendredi qu’il placera environ 20% de son capital en Bourse lors de sa mise sur le marché, qui devrait intervenir au plus tôt à la fin du mois d’octobre.

Selon les analystes, l’opération pourrait valoriser le groupe à plus de 3,5 milliards d’euros.

A l’issue de l’opération, Louis Dreyfus, qui détient actuellement 35,13% du capital, et SFR devraient rester les actionnaires de référence, a ajouté Neuf Cegetel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur