Quoi de neuf dans Firefox 2.0 ?

Régulations

Le logiciel Open Source fait peau neuve et fête le lancement de cette
nouvelle mouture au Conseil régional d’île-de-France sous la tutelle de son
président Jean-Paul Huchon

Lorsque l’internaute surfe, il n’a donc plus à sortir du navigateur et lancer une autre application, par exemple lorsqu’il utilise un logiciel de messagerie instantanée ou rédige un article sur son weblog, il peut effecteur la correction via le Web.

La 2.0 intègre aussi les titres dynamiques qui sont des compilations succinctes des informations les plus importantes diffusées par les pages internet. Ils sont plus précis que les titres statiques, car régulièrement mis à jour. Cette option fonctionne pour l’instant sur eBay (pratique pour suivre un article que l’on souhaite s’offrir) , Yahoo Finance, BBC, UPC FedEx et d’autres…

Surfant sur la mode du 2.0 et de la personnalisation de la navigation Firefox 2.0 propose également à l’internaute de gérer lui-même ses flux Web. Ce système de gestion du RSS permet notamment de prévisualiser une page et propose à l’utilisateur avancé plusieurs options d’abonnement. Soit l’on utilise un lecteur de flux soit l’on décide de créer un marque-page dynamique. La 2.0 est configurée par défaut pour reconnaître les flux les plus populaires (Netvibes, loglines ou bien encore Google Reader). Firefox 2 est compatible avec les formats RSS et Atom.

Le nouveau gestionnaire de modules complémentaires améliore la gestion des extensions et des thèmes de l’interface. L’accès au gestionnaire de modules complémentaires est le suivant : Outils/Modules Complémentaires. Comme dans les versions 1.0 et 1.5, la 2.0 intègre un gestionnaire de moteurs de recherche. L’on peut désormais retirer ou ajouter des moteurs de recherche. Firefox est également capable de savoir si un site possède un moteur de recherche, si c’est le cas l’adresse de la page apparaîtra en surbrillance bleue. Enfin, Tristan Nitot a précisé que Firefox 2 était capable d’intégrer les meta-moteurs, ces moteurs de recherche crées par l’internaute.

Enfin, de notre point de vue la nouveauté la plus impressionnante est certainement la restauration de session. L’utilisateur est désormais capable de récupérer des données ou des résultats de recherche. Le principe est simple lors du redémarrage de Firefox à la suite d’un arrêt inopiné, la restauration de session rappelle les fenêtres et les onglets qui étaient en cours d’utilisation lors du crash. Enfin, un bouton redémarrage permet de redémarrer le navigateur sans perdre l’endroit où vous étiez ! Il existe même une option de restauration des sessions antérieures: Options/Général/ Afficher les derniers onglets et fenêtres utilisées.

Sous le capot

Firefox 2.0 est compatible avec le langage JavaScript 1.7, qui introduit de nouvelles fonctions comme les générateurs, les itérateurs, le regroupement des objets Array, la syntaxe et les taches de déstructuration.

La barre de recherche accepte désormais les plugins de recherche écrits en Sherlock et en OpenSearch. Le système d’extension de Firefox 2 a également été actualisé et localise plus facilement les extensions et assiste l’utilisateur lors de l’installation de ces dernières.

La nouvelle version accepte également le stockage de données structurées coté client par la mise en ?uvre de la spécification DOM Storage du WhatWG. Pour finir, le nouvel installateur s’appuie sur le système NSIS (NullSoft Scriptable Install System), l’installateur Windows qui accélère les installations.

Pour télécharger la 2.0.