Qwest se relance auprès de MCI

Cloud

L’avenir de Qwest passerait-il par celui de MCI ? Dans tous les cas, l’opérateur télécoms américain semble en être persuadé puisqu’il a l’intention de surenchérir sur l’offre de Verizon

Comme nous vous l’annoncions le 18 février dernier, Qwest n’a pas l’intention de voir s’échapper MCI. Dans un courrier adressé au conseil d’administration de MCI, le p-dg de Qwest, Richard Notebaer a indiqué qu’il allait déposer

«une offre modifiée pour racheter MCI». Mais ce dernier va tout de même devoir surmonter un obstacle de taille. Rappelons qu’au début de la semaine dernière les dirigeants de MCI, ex-Worldcom, se sont accordés avec ceux de Verizon pour un rachat à hauteur de 6,75 milliards de dollars. Celle-ci l’aurait emporté en profitant des doutes sur la solidité financière de Qwest. Cependant, Qwest qui est prêt à mettre 8 milliards de dollars pour s’emparer de MCI, contre 7,3 auparavant, pourrait trouver un appui auprès des actionnaires de MCI qui jugent insuffisante l’offre du numéro un outre-Atlantique. D’ailleurs, vendredi, les actions de MCI et de Qwest étaient en hausse, Wall Street anticipant sur une bataille financière avec Verizon. Une perte de 288 millions l’an dernier MCI est primordial pour Qwest! D’un coté, le réseau de MCI relie 2.800 villes dans le monde, dans 140 pays, et fournit 286 multinationales. De l’autre, le groupe pointe en quatrième position des opérateurs régionaux aux États-Unis, derrière Verizon, SBC et BellSouth. Et le mouvement de concentration sans précédent dans les télécommunications aux États-Unis l’a fragilisé. SBC a racheté en janvier AT&T, le premier opérateur longue distance outre-Atlantique, pour 16 milliards de dollars. En plus sur le marché du mobile Qwest est très peu présent. Une erreur, car Qwest est resté à l’écart de ce mouvement de concentration, en raison de sa capitalisation boursière plus faible et de son bilan moins solide. L’opérateur a en effet perdu 288 millions de dollars l’an dernier au niveau opérationnel, supporte une dette nette de 15,3 milliards alors que son chiffre d’affaires a baissé de 3,4% en 2004. L’objectif de Qwest est de bénéficier d’une panoplie complète de services pour lutter contre les câblo-opérateurs, désormais capables de fournir l’Internet et de proposer télévision et téléphonie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur