Rachat de Salesforce : Microsoft s’apprêterait à faire une offre

CloudEditeurs de logicielsLogicielsMiddlewareProjets

Microsoft pourrait se rapprocher de Salesforce.com en vue d’un possible rachat. Le spécialiste du CRM Cloud n’intéresserait toutefois aucunement SAP.

Salesforce.com se chercherait un acquéreur, dévoilait récemment Bloomberg. Les noms d’Oracle, IBM, HP et Microsoft étaient alors cités (voir à ce propos notre article « Salesforce à vendre, Oracle dans les starting-blocks ? »).

Si Oracle reste le candidat le plus probable pour la reprise de Salesforce, Microsoft pourrait s’inviter à la table des négociations. Bloomberg dévoile aujourd’hui que la firme de Redmond serait en train d’évaluer l’opportunité de faire une offre. Toutefois, aucune discussion ne serait actuellement initiée entre les deux sociétés.

Une offre… pour contrer Oracle ?

Selon des sources proches du dossier, Salesforce.com aurait été approché par un autre acheteur potentiel. Oracle ? Ceci pourrait expliquer pourquoi Microsoft souhaiterait faire une offre.

La firme de Redmond préfère probablement rapprocher l’offre Salesforce de son Cloud Azure plutôt que de la laisser lui échapper en faveur des infrastructures d’Oracle. Rappelons d’ailleurs que Salesforce et Microsoft ont signé un partenariat d’envergure l’année passée. Voir à ce propos nos articles « Microsoft et Salesforce, un partenariat poussé par les métiers » et « Microsoft + Salesforce = un Office plus proche du leader du Saas ».

Notez que si Microsoft regarde de près Salesforce, ce n’est pas le cas de SAP. Son CEO Bill McDermott a ainsi confirmé ne voir aucun intérêt dans un tel rachat, estimant que cette société est sur le déclin.

À lire aussi :
Résultats : mission réussie pour Salesforce en 2014
Salesforce présente ses premières solutions dédiées à l’Apple Watch
Dynamics CRM : Microsoft appâte les entreprises en cassant les prix


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur