Rachat de Fiberlink : zoom sur le cadeau de Noël que s’offre IBM

LogicielsMobilité

Proposée en mode SaaS ou sur site, la solution MaaS360 de Fiberlink Communications apporte de vraies briques MDM, MAM et MCM à l’offre IBM MobileFirst. Bonne pioche pour Big Blue ?

Quand on s’offre un cadeau de Noël, on retire l’étiquette. C’est certainement la raison pour laquelle le montant de l’acquisition de Fiberlink par IBM n’a pas été publiquement annoncé. Avec ce rachat, Big Blue renforce son portefeuille MobileFirst (voir notre article) avec une solution complète de gestion de la mobilité évoluée et éprouvée. L’éditeur Fiberlink annonce plus de 5000 entreprises clientes, de la multinationale à la petite PME.

Un spécialiste du mobile bien installé

Basée à Blue Bell en Pennsylvanie, Fiberlink Communications édite des solutions de sécurité et de gestion des équipements mobiles. Avec l’essor du BYOD (Bring your own device, utilisation d’équipements mobiles personnels au bureau), les DSI veulent désormais absolument pouvoir identifier qui se connecte, à travers quel équipement et à quelles données ou applications. Pour ce faire, Fiberlink Communications propose sa solution en ligne MaaS360 (pour Mobile as-a-Service) gérant tous les périphériques mobiles (PC portables, smartphones, tablettes, etc.) et sous tous les environnements. La solution (en mode SaaS ou sur site) combine la gestion des équipements mobiles (MDM pour Mobile Device Management), la gestion des applications mobiles (MAM pour Mobile applications Management) et la gestion du contenu sur équipements mobiles (MCM pour Mobile Content Management).
Une gestion complète par utilisateur, par équipement, par application pour une vision intégrale (360 degrés) de la mobilité de l’entreprise.

L’interface du portail sécurisé permet de gérer le ou les mobiles de chaque utilisateur (applications mobiles, systèmes d’exploitation, équipements…). Sécurité et confidentialité sont également prises en charge : authentification forte, SSO, interdiction d’écriture ou de lecture d’information, règles d’utilisation et alertes à chaque entorse, limitations de toutes sortes, etc.  Le service en ligne est disponible pour 10 à 10 000 utilisateurs.

Le portefeuille mobile IBM prend enfin de l’épaisseur

Complétant les briques de développement d’applications mobiles (issues du rachat de Worklight), MaaS360 apporte une solution MDM en ligne évoluée : gestion des équipements, des applications et de la sécurité. L’argument de l’offre SaaS avec paiement à l’usage et à l’utilisateur pour éviter un investissement initial conséquent devient majeur en période de crise.Signalons que MaaS360 existe aussi en version traditionnelle, sur site. Une démarche commerciale qu’IBM maîtrise également très bien.

Avec des interfaces Web de nouvelle génération, les services de Maas360 sont très intuitifs à utiliser et nécessitent peu de formation, voire pas du tout. Côté sécurité, MaaS360 déploie une approche de containers d’application mobile favorisant la séparation des environnements privé et de travail sur les appareils mobiles.

IBM annonce qu’il proposera bientôt MaaS360 sur son infrastructure Cloud SoftLayer (une entreprise rachetée en juin dernier pour 2 milliards de dollars). Ce réseau de 13 datacenters et de technologies incarnant aujourd’hui l’offre Cloud d’IBM (voir notre article).

Intégrations et solution sur site au menu

IBM devra revoir également les quelques recoupements fonctionnels existant entre son offre MobileFirst et MaaS360. D’ailleurs, il annonce déjà l’intégration avec MobileFirst (et donc certainement des fusions ou remplacements fonctionnels), mais aussi avec IBM Security ou QRadar. Une évolution logique évitant de faire de la mobilité un silo à part, en l’incluant de facto dans les solutions globales d’entreprise. D’où l’annonce de l’offre Unified Device Management combinant les solutions IBM Endpoint Manager et MaaS360, autant en mode SaaS que sur site.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur