Avec le rachat de Jazztel, Orange veut devenir le deuxième opérateur mobile en Espagne

MobilitéRéseaux
Orange

Une OPA amicale vient d’être lancée par Orange sur l’opérateur télécoms espagnol Jazztel. En ligne de mire, la seconde place du marché mobile.

Orange vient d’annoncer le lancement d’une offre publique d’achat sur la totalité de l’opérateur télécoms espagnol Jazztel. 13 euros par action seront proposés par la société française. Un bonus de 34 % par rapport au cours moyen de l’action, ce qui valorise l’opérateur espagnol à 3,4 milliards d’euros.

Certains des plus gros actionnaires de la société se sont d’ores et déjà engagés à accepter l’offre d’Orange. Il est vrai que les deux opérateurs sont aujourd’hui très proches. En plus d’être le troisième opérateur de téléphonie fixe du pays et le quatrième fournisseur d’accès à Internet (avec le lancement fin 2013 d’offres fibre), Jazztel est également un MVNO qui s’appuie sur le réseau d’Orange.

Seconde place dans la téléphonie mobile

C’est bien sur le marché mobile que cette alliance devrait donner les résultats les plus intéressants pour Orange. Fin 2013, Movistar comptait 19 millions d’abonnés, Vodafone 13,7 millions et Orange 12,4 millions. Avec l’apport de Jazztel (1,165 millions de clients mobiles fin 2013), Orange se retrouvera en embuscade derrière Vodafone.

… ou peut-être même devant. Rappelons en effet que Jazztel est très dynamique sur le marché mobile. Entre fin 2012 et fin 2013, il a ainsi plus que triplé le nombre de ses abonnés. Orange tente pour sa part de booster son nombre de clients au travers du déploiement de la 4G.

Sur le même thème

Protection des données : carton jaune foncé pour Orange
Résultats : Chute du bénéfice net, mais objectifs 4G tenus pour Orange
L’ADSL low cost s’impose chez tous les opérateurs même Orange

Crédit photo : © Christophe Lagane / Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur