Rackspace à vendre, un début de consolidation dans le cloud ?

CloudRégulations
Le cloud s'installe

Le spécialiste du cloud a confirmé avoir mandaté la banque Morgan Stanley pour étudier différentes options dont la vente. La concurrence devient de plus en plus rude sur le marché du cloud et une concentration des acteurs est à prévoir

La page n’est pas encore tournée, mais le mouvement est enclenché sur le marché du cloud. Rackspace a confirmé l’information diffusée par Bloomberg selon laquelle la société américaine avait mandaté la banque Morgan Stanley pour étudier différentes options, notamment la vente ou un partenariat avec un autre acteur du cloud. Cette information a été confirmée par Rackspace dans un communiqué : « Notre conseil d’administration a décidé de mandater Morgan Stanley pour évaluer les propositions reçues et les autres alternatives qui permettraient à Rackspace d’avancer sur une stratégie à long-terme. »

Une société valorisée à 4,6 milliards de dollars

Les rumeurs sur le rachat de Rackspace se sont faites de plus en plus pressantes ces derniers mois. L’entreprise devrait présenter des résultats en baisse pour la troisième année consécutive, même si les ventes du premier trimestre 2014 ont été meilleures que prévues, précise l’agence de presse financière. Côté en bourse, l’action de Rackspace a été impactée par le scepticisme des investisseurs, mais reste valorisée  à 4,6 milliards de dollars. Pour mémoire, la firme a travaillé avec la NASA pour créer le projet OpenStack. Ce projet a bien grandi depuis pour devenir une plateforme incontournable pour le cloud aujourd’hui. Il a été adopté par la plupart des grands acteurs de l’IT.

Un marché en pleine phase d’investissements

Le marché du cloud a évolué avec des acteurs de plus en plus puissants comme Amazon Web Services qui fait la course en tête. Microsoft fait de la résistance avec Azure et Google entend bien ne pas se laisser distancer avec les tarifs comme armes de prédilection. D’autres acteurs montent en gamme sur le cloud. HP a annoncé récemment le lancement de son portefeuille Helion et va investir 1 milliard de dollars dans le cloud Open Source. Des sommes similaires vont être investies par Cisco ou IBM. Ces investissements vont probablement passer par de la croissance externe et Rackspace est une proie idéale notamment pour son expertise sur OpenStack. Si rachat il y a, cela lancera le départ d’une vague de consolidation sur le marché du cloud. Gartner estime que le marché du cloud public représentait 133 milliards de dollars en 2013.

crédit photo  © italianestro – shutterstock

A lire aussi :

Tribune : Rackspace victime de la guerre des prix dans le cloud… et le client ?

Rackspace ouvre (enfin) son service Hadoop dans le Cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur