Raid mondial contre les pirates

Sécurité

Le ministère américain de la Justice annonce une opération mondiale “au coeur même du piratage”

Les Etats-Unis sortent le grand jeu. Le ministère américain de la Justice vient en effet d’annoncer avoir mené à bien dans le monde entier 120 opérations contre le piratage informatique. Des opérations impliquant le FBI et les polices de 10 pays dont la France.

200 ordinateurs et serveurs ont été saisis. Pour l’instant, aucune inculpation n’a été prononçée. Mais cela ne saurait tarder, préviennent les autorités américaines. Les serveurs contenaient des centaines de milliers de fichiers copiés illégalement, pour un montant global estimé à au moins 50 millions de dollars, a indiqué John Ashcroft, le ministre de la Justice. Près de 100 membres de groupes auraient été identifiés, la plupart spécialisés dans le “cracking” de logiciels et dans le piratage musical et cinématographique. Les autorités américaines annonçent triomphalement que ces groupes de pirates composés d’informaticiens de bon niveau et d’employés des industries du jeu, de la musique ou du cinéma, sont à l’origine de 95% des fichiers piratés que l’on trouve sur Internet. Vraiment? Alors ça y est, le piratage est éradiqué? Et d’ajouter : “Nous avons agi avec agressivité pour frapper le coeur même du piratage international sur Internet”, selon les mots de John Ashcroft. Peu prolixe, l’administration américaine ne donne pas beaucoup de détails sur ces opérations, surtout celles organisées hors de son territoire. Et les pirates, seront-ils envoyés à Guantanamo?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur